En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 14 février 2019

La grande famille de William

accorhotels fairmont chateau montebello

L’hôtellerie de luxe offre des opportunités de carrières exceptionnelles au Québec, particulièrement en régions, où les établissements n’hésitent pas à prendre une part active dans la formation des jeunes talents et à encourager leur formation continue. William, arrivé à l’âge de 13 ans au Québec, nous raconte comment ses expériences au Fairmont Le Château Montebello ont accompagné son projet de vie, au point de considérer l’hôtel comme une seconde famille.

« Mes parents et moi avons toujours beaucoup aimé la langue française, nous considérons que c’est la langue la plus précise au monde ». C’est d’ailleurs pour cette raison que William et sa famille ont choisi Montréal comme ville d’accueil au Canada en 1999. À ce moment-là, il ne parlait aucunement français. « Bonjour, Salut et Allô sont les trois premiers mots que j’ai appris - et aucun, bien sûr, ne veut dire la même chose », dit-il en riant. Après deux années en classe d’accueil, William a pu se joindre au groupe régulier d’étudiants à son école secondaire. « Un grand succès pour moi est d’avoir réussi à obtenir mon diplôme d’études secondaire parce qu’avec le niveau de Français que j’avais ce n’était pas facile ».

Une première expérience déterminante

Suite à des discussions avec ses parents, William a décidé de poursuivre ses études en Gestion hôtelière. « Nous avions déjà envisagé cette carrière pour moi en Chine en bas âge, ma mère trouvait que cette carrière pourrait bien se coller à ma personnalité ». Lors de sa première session au collège, une responsable du Fairmont Le Château Montebello est venue parler des opportunités d’emploi disponibles en régions, durant la période des fêtes. C’est ainsi que William a vécu sa première expérience avec la marque Fairmont, en y travaillant pendant neuf jours. Cette expérience de neuf jours restera toutefois marquée dans sa mémoire suffisamment pour qu’il décide d’y revenir faire son stage de fin d’études collégiales.

En discutant avec William, on s’aperçoit vite qu’il possède une grande soif d’apprendre, c’est donc sans surprise qu’il a décidé de s’inscrire au baccalauréat en Gestion hôtelière afin de pousser son expertise à un autre niveau. En 2011, William est revenu une troisième fois au Fairmont Le Château Montebello pour y occuper un poste de Directeur adjoint à l’entretien ménager. « Bien qu’à ce moment j’étais déjà beaucoup moins timide, j’avais choisi de travailler au départ à l’entretien ménager parce que c’était moins intimidant pour moi. Mais mon rêve était de travailler à la réception pour développer mes compétences en communication. C’est vraiment l’hôtellerie qui a réussi à changer mon caractère ».

Tisser des liens étroits et durables de confiance

Six mois plus tard, William a en partie réalisé son rêve, au poste de Directeur adjoint à la réception qu’il a occupé pendant 1 an et demi. Et puis la grande ville a commencer à lui manquer. Il est donc retourné à Montréal pendant quelques années, jusqu’au jour où l’équipe du Fairmont Le Château Montebello l’a contacté pour lui proposer le poste de Directeur à la réception. Il s’agissait alors d’une très belle opportunité pour développer sa carrière. C’était en 2015.

À date, William occupe toujours le poste de Directeur de la réception et complète un MBA en Gestion des entreprises pour développer son expertise davantage. Après quatre expériences au sein du même hôtel Fairmont, on lui demande ce qui, inlassablement, le fait revenir « J’aime la bannière. Lors de mon premier passage, j’avais seulement 19 ans. C’est ici que j’ai grandi, au point de percevoir l’hôtel comme une véritable famille, plus qu’un simple endroit où je travaille. L’ambiance est humaine, j’aime la culture de l’entreprise. Et maintenant que Fairmont a rejoint le groupe AccorHotels, il sera à l’avenir encore plus facile de se développer dans la compagnie ».

Pour en savoir plus, consultez les sites fairmontcareers.fr et accorhotels.jobs.

B0047f4e e8c5 4259 a516 b23743a2b140

Auteur :

Leader mondial en hôtellerie, Accorhotels est bien installé dans l’Est du Canada avec ses 7 luxueuses propriétés sous la bannière Fairmont et Sofitel. Accorhotels propose une offre complète pour tous les types de talents et est reconnu pour sa culture à travers laquelle nos collègues se sentent estimés et peuvent réaliser leur plein potentiel.

Autres conseils d'experts

1bad3e77 c105 475b be7c b671bef4d0a5
L’hiver québécois n’est pas qu’une affaire de paysages. Plus que les autres saisons, il requiert de tous le respect de règles de civisme et de savoir-vivre ensemble, qui sont parfois sanctionnées par la loi.

Publié le : 29 janvier 2019

0d096f9a d21b 4a67 b1e5 f2b99ae26829
Si le compte épargne libre d’impôts (CÉLI) est aussi apprécié des Canadiens, c'est qu'il permet de mettre de l’argent de côté à son rythme et sans payer d’impôt sur les gains générés.

Publié le : 13 février 2019