En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 02 novembre 2017

La nature à deux pas du Grand Montréal

L’automne arrive à petits pas, posant ça et là sa patte fauve avant l’hiver blanc et majestueux. C’est l’occasion pour vous, étudiants internationaux du Grand Montréal, de quitter la ville en quête de ces paysages féeriques que le monde nous envie ! Voici à quelques kilomètres du Grand Montréal, quatre destinations cardinales qui guideront votre découverte de la région. Petit plus non négligeable, la plupart des parcs ont adapté leurs parcours hivernaux de randonnée pédestre aux personnes à mobilité réduite.

Au Nord-Est : le parc national des Îles-de-Boucherville

Accessible en voiture, en autobus et même directement à vélo et traversier (en opération jusqu'à début septembre), ressourcez-vous dans le parc national le plus proche de Montréal. Cinq îlots de verdure plantés au milieu du Saint-Laurent proposent des sentiers pédestres que l'on apprécie à pied ou à vélo. Atouts majeurs du parc : le canot, en location sur place, et bien sûr le camping, en tente ou Huttopia. Des boisés vous permettront de combiner immersion en nature, observation de la faune et découverte d'aménagements témoignant de la présence passée et des modes de vie amérindiens. L'hiver venu, retrouvez votre âme d’enfant en empruntant un des tapis luges disponibles gratuitement à l’accueil et glissez sur les pentes à l’entrée des stationnements.

À l'Est : le mont Saint-Hilaire

Votre escapade en Montérégie vous permettra de vous familiariser avec les milieux humides de la réserve naturelle Gault et ses sentiers, accessibles toute l'année. Reconnu comme la première réserve de biosphère au Canada par l’Unesco en 1978, le mont Saint-Hilaire a à cœur de préserver ses écosystèmes et il vous faudra veiller au respects de quelques consignes destinées à réduire l'impact humain sur la flore et la faune. Les cartes des sentiers, dont le réseau s'étend sur 25 km ouverts à la randonnée pédestre et en raquettes, permettent de s'informer sur les enjeux de conservation de la réserve. Vous aurez le choix de couronner votre journée au grand air par une étape culturelle au Musée des Beaux-Arts ou à la Maison amérindienne.

Au Sud-Est : le mont Orford

Parmi les joyaux montagneux des Cantons-de-l’Est, le mont Orford est sans doute le plus facilement accessible depuis la métropole. Vous pourrez y observer une faune variée où les hérons côtoient les cerfs de Virginie et explorer un territoire semé d'érables à sucre par ses nombreux sentiers de randonnée. Dès les premières neiges, les adeptes de sports d'hiver, ski alpin, planche à neige et ski nordique en tête, savent qu'ils y trouveront de quoi assouvir leurs besoins en pistes damées - et non damées. Les amateurs de fatbike, ces vélos d'hiver aux pneus surdimensionnés, pourront, quant à eux, s'adonner à cette pratique - et même en louer sur place. Mais on en oublierait l'essentiel : les 3,5 kilomètres de sentiers balisés spécialement aménagés pour l’hiver. Pour tous les autres.

Au Nord-Ouest : le parc linéaire Le P'tit Train du Nord

C'est le plus long parc linéaire au Canada : 230 km d'une ancienne voie ferrée qui s'étire de Bois-des-Filion à Mont-Laurier, au coeur des Laurentides. Une voie historique entièrement réaménagée pour accueillir familles et férus d'activités en nature. À la belle saison et à l'automne, vous ferez de longues promenades à pied ou à vélo, au gré de villages animés, d'adresses gourmandes, d'hébergements chaleureux et bien sûr de gares, aujourd'hui reconverties en lieux de convivialité. En hiver, changement de décor : le sentier se mue en piste raquettes et de ski de fond (tronçon de 40 km entre Saint-Jérôme et Val-David) et même de motoneige (tronçon de 93 km entre Labelle et Mont-Laurier). De quoi goûter, le temps d'une journée et plus, aux plaisirs d'une nature accessible toute l'année et vous initier aux grands classiques du plein air québécois !

Vous êtes étudiant international dans le Grand Montréal ? Pour être informé en temps réel de ce que vit votre région, découvrir le marché du travail et en savoir plus sur les démarches d’immigration permanente, vous pouvez aussi vous rendre sur le site Je choisis Montréal afin de vous inscrire à l’infolettre et suivre les actualités sur les pages Facebook et LinkedIn.

***

(L’usage du masculin a pour but d’alléger le texte sans préjudice pour la forme féminine.)

Auteur : Montréal International

Montréal International a comme mandat d’attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

D295085d b8c5 4b3e 8707 a418cf130782
Vous êtes résident permanent ou étudiant étranger, en quête d’un projet d’études qui vous ouvre les portes du marché du travail dans des secteurs qui recrutent ? Le moment est peut-être venu pour vous de tenter une expérience humaine grandeur nature en Abitibi-Témiscamingue.

Publié le : 11 mai 2018

580715a9 b410 450b 8be7 3b5b7b436047
Comprendre et se faire comprendre est un défi formidable pour les nouveaux arrivants* allophones. Par ici propose de leur enseigner le français par l’écoute, la discussion et la lecture, en tenant compte des obstacles fréquemment rencontrés au cours d’une journée normale. En voici sept moments clés :

Publié le : 24 avril 2018