En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 21 août 2016

Lancer mon entreprise : comment faire ?

Les ailes d’entrepreneur vous poussent mais vous ne savez pas encore comment voler ? Vous venez d’arriver au Québec et vous voulez monter votre entreprise de toutes pièces ? Cet article vous propose quelques pistes pour réussir votre premier envol. Chaque année des milliers d’entrepreneurs se lancent dans l’aventure et pour cause : monter une entreprise au Québec est étonnamment facile. Cependant la faire perdurer l’est moins, c’est pourquoi il convient de bien s’appliquer dans sa constitution afin de ne pas partir avec un handicap dans l’aventure entrepreneuriale.  

Étape 1 : Connaître le marché québécois 

En tant que nouvel arrivant, votre point de vue sur le marché local est biaisé. La première chose à faire est de se construire un réseau de gens qui le connaissent bien pour vous aiguiller au mieux. Grâce aux organismes et sites d’aide à l’entrepreneuriat, vous ne serez pas en reste. Leur site constitue une base solide d’informations sur la création de votre entreprise, son développement voire sur la cessation d’activités.  Vous pouvez également bénéficier de l’expertise des services d’accompagnent entrepreneurial qui proposent des formations et des aides variées pour rendre votre proposition adaptée au marché local et votre argumentaire de vente adéquat. Voici une liste de quelques organismes de référence en la matière :

Étape 2 : Immatriculer votre entreprise au registraire 

En fonction de vos besoins et de vos objectifs vous devrez choisir la structure juridique la plus adaptée parmi toutes les formes disponibles :

  • Travailleur autonome
  • Société en nom collectif
  • Société en commandite
  • Société par actions
  • La coopérative
  • L’Organisme à But Non Lucratif (OBNL)
  • L’entreprise d’économie sociale

Vous devez ensuite obtenir votre Numéro d’Entreprise (NE) et votre Numéro d’Entreprise au Québec (NEQ) auprès du registraire des entreprises.

Pour bien comprendre les différences de chaque structure, visitez le site educaloi.qc.ca

Étape 3 : Les taxes 

Si vos revenus dépassent 30 000$ CAN sur 12 mois, vous devez vous inscrire à la TPS (5%) et la TVQ (9,975%) qui sont respectivement les taxes du Gouvernement fédéral et provincial. Vous êtes alors dans l’obligation de toucher les taxes puis de les reverser aux administrations gouvernementales.

Quelques conseils : 

N’hésitez pas à bien vous entourer pour réussir les étapes cruciales du développement de votre entreprise et son évolution à plus long terme afin de :

  • Comprendre la culture du travail Québécoise
  • Etablir votre plan d’affaires
  • Connaître les modalités légales et administratives
  • Se familiariser avec la comptabilité et la fiscalité locale
  • Développer votre réseau et faire connaître votre projet

Pour plus de conseils, téléchargez notre dossier « Démarrer son entreprise au Québec »

Autres conseils d'experts

0d096f9a d21b 4a67 b1e5 f2b99ae26829
Si le compte épargne libre d’impôts (CÉLI) est aussi apprécié des Canadiens, c'est qu'il permet de mettre de l’argent de côté à son rythme et sans payer d’impôt sur les gains générés.

Publié le : 13 février 2019

B36c66e7 e57e 4958 aaa1 6fa196c9bc60
À l’instar de son cinéma, le Québec peut compter sur des séries télévisées qui ont marqué la société et font partie intégrante de la culture populaire.

Publié le : 17 janvier 2019