En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 10 novembre 2017

Le CV québécois

Que ce soit dans nos relations interpersonnelles ou notre façon de voir la vie, notre culture influence beaucoup nos façons de faire et nos façons d’être. Cela s’applique également au domaine de l’emploi! Chaque pays a ses codes de conduite.

Au moment de chercher un emploi, votre CV est votre premier contact avec un employeur. Vous devez ainsi être en mesure de lui présenter un document qu’il saura comprendre et qui répondra à ses attentes.

Voici ce que vous devez savoir pour créer un CV pour les employeurs du Québec!

Les éléments à inclure dans votre CV

1- Une présentation attrayante : Sur le Web, vous trouverez plusieurs modèles de CV gratuits et au goût du jour. Cela vous assurera une présentation visuelle claire et structurée. De plus, sachez qu’au Québec le format lettre US (8 ½ X 11) est celui qui est utilisé pour le CV.

2- De la personnalisation : Pour vous démarquer, intégrez des mots clés reliés au poste que vous convoitez et à votre domaine d’expertise. Plusieurs recruteurs utilisent des logiciels pour classer les CV reçus. Concentrez-vous sur vos expériences pertinentes avec le poste pour vous mettre en valeur!

3- Des informations claires : Allez droit au but dans votre CV! Évitez les longues phrases et utilisez le plus possible des verbes d’action pour présenter les tâches que vous avez réalisées. Les recruteurs ont peu de temps : allez à l’essentiel!

4- Vos coordonnées : Votre CV est aussi le document sur lequel vous devez transmettre les informations pour vous joindre. Vous devez inclure votre nom complet, votre numéro de téléphone, votre adresse courriel et votre adresse postale. N’ayez crainte, ces informations demeureront confidentielles entre vous et le recruteur!

5- Du vocabulaire « québécois » : Même si vous êtes déjà francophones, votre vocabulaire lié au monde du travail n’est peut-être pas le même qu’au Québec. Renseignez-vous sur les termes à utiliser pour que les recruteurs québécois puissent bien évaluer vos compétences et comprendre toute l’expérience que vous possédez!

Les éléments à retirer de votre CV

1- Vos informations personnelles : Au Québec et au Canada, plusieurs lois existent pour interdire la discrimination en milieu de travail. Ainsi, vous n’avez pas à inscrire votre sexe, vos croyances religieuses, votre état civil ou toute autre information personnelle. Cela risque d’être mal perçu et de démontrer que vous connaissez mal le marché de l’emploi québécois. Évitez aussi d’inclure une photo de vous.

2-  « Références sur demande » : Si un recruteur a besoin de références, il vous les demandera. Utilisez l'espace ainsi gagné pour mettre en valeur vos compétences!

3- Les fautes d’orthographe : Pour faire bonne impression, votre CV doit être écrit dans un français (ou un anglais) impeccable. Si ce n’est pas votre langue maternelle, faites réviser votre document, quitte à faire appel à un réviseur professionnel!

Vous avez besoin d’aide dans la rédaction de votre CV?

Une foule de ressources est à votre disposition pour vous aider! Vous pouvez rencontrer un conseiller dans le centre local d’emploi près de chez vous, visiter le service de placement de votre université, prendre rendez-vous avez un conseiller en orientation ou demander des conseils à un service d’aide aux immigrants.

N’hésitez pas à faire appel à leur expertise : tout le Québec a besoin de votre talent!

Par Marie-Claude Savoie, rédactrice marketing chez Jobillico

Auteur : Jobillico

Nous croyons que tout le monde mérite d’être plus heureux au travail. Vraiment. Nous sommes aussi convaincus que toutes les entreprises doivent avoir accès aux meilleurs talents.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

Ab7e4e45 5215 410c aa04 612f3afa3ed2
Les papillons virevoltent, les oiseaux chantent, et l’idée des vacances nous sourit déjà. Pour les nouveaux arrivants allophones, c’est le moment de s’approprier le vocabulaire français des vacances.

Publié le : 12 juin 2018

5c6eee3c ae6d 474d a94c a2ea5faa8273
Au Québec, plus de 80 % des occasions professionnelles ne passent pas par les canaux traditionnels de recherche d’emploi.

Publié le : 16 mai 2018