En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 06 mai 2019

Les bases pour bien démarrer son entreprise au Québec

conseils outils entreprendre entrepreneurs québec

Si pour certains nouveaux arrivants, créer sa propre entreprise peut être une idée audacieuse, pour d’autres c’est aussi un défi séduisant et totalement réalisable. Voici en quatre étapes ce qu’il faut savoir pour mettre toutes les chances de son côté.

Étape 1 : Identifier son envie

« Avant même de réfléchir à la façon dont on va financer son entreprise, il faut comprendre pourquoi on a envie de se lancer en affaires, alors qu’on vient d’arriver dans un nouveau pays », déclare d’emblée Paula Cardona, conseillère en démarrage d’entreprise à PME MTL, un réseau montréalais de services dédiés aux entrepreneurs privés et d’économie sociale. Et d’ajouter : « Pour nombre de nouveaux arrivants, le processus d’immigration est vécu comme un projet entrepreneurial. Les capacités de résistance à la prise de risque sont réelles, créer son entreprise est alors une suite presque logique ». Une introspection s’impose donc. D’autant que les raisons sont aussi nombreuses qu’il y a de types d’entrepreneurs. Les conseils ne seront pas les mêmes si vous aviez déjà votre propre compagnie dans votre pays ou si vous voulez vous lancer en affaires parce que vous ne trouvez pas d’emploi salarié.

Étape 2 : Mûrir son projet

Là encore, il faut apprendre à se donner du temps et ne pas se précipiter. Qu’importe si cette période se déroule au ralenti, ce qui doit prédominer à cette phase est l’apprentissage de l’environnement et du contexte spécifique dans lesquels vous allez développer votre affaire. Même si vous avez déjà une longue expérience dans votre pays d’origine, les donnes ne sont pas les mêmes au Québec, sans oublier qu’ici personne ne vous connaît encore. Il vous faut vous familiariser avec le marché local, bâtir un réseau dans votre domaine et, fait non négligeable, créer votre score de crédit ! C’est aussi le moment de mesurer les forces et les fragilités de son projet. Ne cherchez pas uniquement l’approbation de votre communauté, qui n’aura pas forcément le recul nécessaire pour l’analyser en toute objectivité.

Étape 3 : Se familiariser avec son milieu d’affaires

Une fois que vous vous êtes positionné, pensez à vous impliquer dans le secteur d’activité en question. Suivez une formation courte ou un stage, de façon à intégrer les enjeux potentiels, rapprochez-vous de la chambre de commerce, participez aux événements de réseautage propre à votre environnement d’affaires. En parallèle, identifiez les besoins et faites une étude de marché. À cette étape, il y a déjà de nombreux organismes qui peuvent vous épauler. Paula Cardona rappelle qu’il faut avoir mis en place au moins un plan d’affaires pour s’imprégner de la faisabilité du projet : « Nous proposons des ateliers de démarrage d’entreprise avec, à la clé, des boîtes à outils sur mesure ».

Étape 4 : Trouver des financements

Idéalement, il faudrait un minimum d’apport personnel pour prouver que vous croyez à votre idée et éviter le surendettement. La réponse à une demande de financement dépend uniquement des données concrètes que vous produirez. Faites des prévisions financières réalistes au Québec et démontrez la rentabilité de votre projet. Paula Cardona insiste : « Les dossiers sont tous traités de la même façon, qui que l’on soit et d’où que l’on vienne. Nous avons des partenaires prêts à investir sur votre future entreprise si vous avez su les allumer avec la pertinence de vos idées ».

Enfin, n’ayez pas peur de vous tromper, ne vous découragez pas. Il faut parfois neuf refus pour avoir un oui. Soyez ouverts aux critiques et rapprochez-vous des organismes qui vous apporteront le soutien adéquat pour vous lancer en affaires !

***

Nouvel arrivant et envie de créer votre entreprise ? Prenez contact avec PME MTL qui est là pour vous épauler dans tous les aspects de l’entrepreneuriat. 


Auteur : PME MTL

Le réseau PME MTL stimule l’activité économique locale en favorisant le développement de l’entrepreneuriat et de l’emploi sur le territoire montréalais.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

Découvrez le potentiel et la diversité des opportunités offertes par la Baie-James, dans le Nord-du-Québec !

Publié le : 30 avril 2019

Faut-il prioriser une éducation bilingue ou favoriser la langue du pays d’accueil dans le choix de la langue parlée à la maison ?

Publié le : 16 mai 2019