En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 25 juillet 2016

Les premières démarches des étudiants étrangers 

Chaque année quelque 25 000 étudiants venant du monde entier sont attirés par la qualité de l’enseignement québécois. Les campus à la nord-américaine, l’excellente réputation de nombreux établissements scolaires – francophones comme anglophones - et de leurs enseignants, la parfaite symbiose entre urbanisme et nature… Nombreuses sont les raisons qui poussent les étrangers à venir remplir les bancs du Québec. Si vous faites également partie de ceux désireux d’y faire leurs études, voici quelques informations sur les premières démarches que vous aurez à effectuer en tant qu’étudiant étranger.

Le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) identifie plusieurs passages obligés pour mener à bien votre projet d’étudier au Québec. Cependant, tous les étudiants n’ont pas le même statut : si certains sont résidents permanents, d’autres sont étudiants internationaux quand d’autres encore ne sont présents dans la province que dans le cadre d’un échange universitaire temporaire. Aussi convient-il de bien se renseigner sur son statut afin de voir quels sont les modalités administratives et les frais scolaires qui y correspondent.

Une fois décidé à étudier au Québec, vous devez faire une demande d’admission dans un établissement scolaire local. La plupart du temps, vous devrez vous renseigner auprès de l’école qui vous intéresse pour connaître ses conditions d’acceptation. Si vous êtes accepté, ne perdez pas de temps et procurez vous un Certificat d’Acceptation du Québec (CAQ) pour études auprès du gouvernement du Québec. Vous devrez enfin obtenir un permis d’études auprès de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC), obligatoire pour toute durée d’études supérieure à 6 mois. En fonction de votre nationalité, vous pouvez avoir besoin d’un visa de résident temporaire pour entrer au Canada. Dans ce cas le bureau canadien des visas vous le fournira en même temps que votre permis d’études. 

Pour toutes les informations pour préparer, faire voire poursuivre vos études au Québec, téléchargez le guide «Étudier au Québec ».

Autres conseils d'experts

Entamer la conversation et apprendre à connaître de parfaits inconnus lors d’un événement vont requérir une certaine dose de courage et d’ouverture. À moins de connaître quelques astuces qui vont faciliter votre approche et mettre tout le monde en confiance !

Publié le : 26 avril 2019

Quel que soit le domaine dans lequel on exerce son métier, une mise à niveau aux normes et usages est souvent la bienvenue avant d’intégrer le marché du travail québécois.

Publié le : 03 mai 2019