Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 10 mai 2017

Les tâches administratives avant de venir au Québec

Bientôt le grand départ vers de nouveaux horizons… Voici un résumé des étapes administratives essentielles à effectuer avant votre départ afin de préparer sereinement votre envol vers votre nouveau chez-vous. 

Documents indispensables

Toutes les personnes qui se sont lancées dans le processus d’immigration vous le diront : plus vous approcherez  de l’échéance, plus vous aurez des choses à penser. Pour ne pas oublier le plus important (les papiers administratifs), rédigez une liste de ce que vous devez avoir à portée de main et collez la sur une pochette. Conservez cette pochette avec vous lors du voyage. En priorité vous y mettrez vos documents d’immigration, mais aussi les passeports, le livret de famille, éventuellement le contrat du travail qui vous attend et tout ce qui vous est indispensable à titre individuel et familial.

Logement 

Conserver, louer, sous-louer ou vendre son appartement ou sa maison avant de venir au Canada est une décision personnelle qui n’appartient qu’à vous, et que vous ne devez mettre en pratique qu’une fois que vous avez obtenu votre document pour une résidence provisoire ou permanente. De plus, les démarches pour résilier le bail ou vendre le bien doivent se faire suffisamment à l’avance afin de ne pas vous retrouver coincé à un mois du départ. Du côté québécois, à moins que vous n’envisagiez d’acheter immédiatement, il est judicieux d’avoir trouvé le logement avant votre arrivée. D’autant que les baux débutent majoritairement chaque 1er juillet et que le choix est plus restreint en dehors de cette période.

Déménagement

Si vous faites appel à un déménageur, il est conseillé de s’y prendre tôt car les affaires sont transportées dans des containers réservés en fonction du nombre de demande. Surtout en période printanière ou estivale, ne prenez pas le risque de vous entendre répondre que c’est complet. Renseignez-vous également pour les animaux de compagnie. Pensez à dresser une liste de vos effets et l’avoir avec vous lors du dédouanement. A ce propos, réservez une journée pour dédouaner vos biens. Sachez que vous ne paierez pas de taxes sur vos affaires personnelles à l’exception des boissons alcoolisées.

Médical 

Certains environnements de travail exigent d’avoir effectué un examen de santé par un médecin agréé. Même si ce n’est pas le cas, prenez le soin de voir votre médecin traitant avant de partir. Une petite vérification vous permettra d’avoir la tête libre des questions relatives à la santé. Pour les pays qui ont des ententes de réciprocité en matière de système de soins avec le Québec, vérifiez le délai de carence et souscrivez éventuellement une assurance privée pour pallier cette situation.

Emploi

Posez votre démission en temps et en heure de façon à ne pas vous retrouver en période de préavis dans votre pays d’origine alors que votre nouvel employeur vous attend au Québec. Si vous n’avez pas encore de poste au Canada et êtes en recherche, faites jouer votre réseau.

Administratif

Impôts, assurance maladie, assurances habitation et voiture, suivi du courrier postal, documents d’identité, procurations éventuelles, résiliations  des abonnements d’électricité, de gaz, d’internet et de téléphonie mobile … Pensez à tout mettre à jour pour partir l’esprit tranquille.  

De ce côté-ci, l’administration québécoise est habituée aux immigrants et beaucoup de démarches peuvent être faites depuis votre pays d’origine. C’est le cas de l’inscription des enfants à l’école. Pour cela, prenez contact avec la commission scolaire correspondante dès que vous aurez votre nouvelle adresse.

Finances

Renseignez-vous avant d’ouvrir votre compte. Tournez-vous vers une institution financière qui a l’habitude des nouveaux arrivants, qui vous accompagnera tout au long du processus et qui acceptera d’ouvrir un compte alors que vous n’êtes pas encore arrivé.

Il faut savoir que les cartes de paiement sont de deux sortes : débit et crédit. Autant la première est facile à obtenir (c’est l’équivalent de la carte à débit immédiat), autant la deuxième (carte à débit différé) exige de montrer patte blanche, car peu de banques sont réceptives à l’absence d’historique de crédit. D’où l’importance de prendre contact avec un établissement financier qui vous permettra de débuter les transactions depuis votre pays d’origine.

Afin de bénéficier du meilleur taux de change, surveillez-le et effectuez le transfert de fonds en dollars canadiens avant votre départ.

Une fois sur place, les virements, même entre différentes institutions financières, sont un jeu d’enfant avec le dispositif Interac avec lequel vous vous familiariserez très vite.

Pour ouvrir un compte facilement et gratuitement depuis chez vous, connectez-vous sur Ouvrir un compte chez Desjardins, spécialisé pour les nouveaux arrivants et suivez la procédure expliquée pas à pas. 

Auteur : Desjardins

1er groupe financier coopératif au Canada. Afin de faciliter votre intégration, nous vous accompagnons pour tous vos besoins financiers.

En savoir plus


Autres conseils d'experts

L'emploi saisonnier est une bonne occasion pour les jeunes professionnels étrangers qui souhaitent se former.

Publié le : 12 juillet 2017

L’achat d’un bien se prépare minutieusement nous vous avons compilé quelques informations à prendre en compte pour ne pas se tromper.

Publié le : 09 juillet 2017

Publicité
Publicité
Publicité