Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 20 décembre 2015

Trouver un logement pour une famille nombreuse

Au Québec, les logements sont adaptés aux familles d'ici, lesquelles sont souvent « nucléaires ». La plupart des couples n'ont qu'un ou deux enfants à leur charge et il est très rare que les grands-parents vivent avec leurs enfants. De plus, ces derniers quittent généralement le nid familial dès l'âge de la majorité ou de l'entrée au Cégep. On retrouve donc un grand nombre d'appartements ne possédant qu’une ou deux chambres et il peut s'avérer difficile de trouver un logement assez grand pour une famille nombreuse.

Les quartiers à privilégier

Au regard du nombre de chambres disponibles, les maisons unifamiliales des banlieues proches et éloignées des grandes villes comme Montréal et Québec sont sans doute les plus adaptées aux familles nombreuses. Vous désirez habiter dans la grande ville? C'est aussi possible! La zone centrale montréalaise, comprenant entre autres les quartiers de Notre-Dame-de-Grâce et de Westmount, offre un nombre moyen de pièces semblable à celui retrouvé dans certaines banlieues, mais à un prix souvent plus élevé. Les arrondissements Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension et HoMa sont quant à eux beaucoup moins chers et possèdent encore une impressionnante diversité de logements. De plus, ces quartiers sont aujourd’hui très cosmopolites et accueillent beaucoup de nouveaux arrivants. Toutefois, le Plateau Mont-Royal, Milton Parc et le Centre-Ville conviennent généralement moins aux grandes familles.

Pendant la visite

Il est très important de mettre toutes les chances de votre côté afin de faire une bonne impression auprès de votre potentiel locateur. Même si on ne peut refuser de vous louer un appartement parce que vous avez plusieurs enfants, le propriétaire est en droit, selon les services disponibles dans l'immeuble, d'imposer une limite quant au nombre de personnes vivant sous son toit. Puisqu'une rencontre avec un bailleur doit se dérouler dans le calme et l'ordre, évitez, si possible, de visiter un logement en étant accompagné de toute votre famille. Il peut être préférable de n'amener avec vous qu’un ou deux ainés, lesquels auront probablement un comportement moins imprévisible que celui des plus jeunes! Si vous avez bénéficié de l'aide d'un conseiller en immigration ou d'un travailleur communautaire pour faire votre recherche de logement, faites-en part au propriétaire. Celui-ci, sachant que vous faites affaire avec une organisation sérieuse, sera sans doute beaucoup plus enclin à vous louer son appartement.

Une fois installé

Les logements nord-américains contiennent davantage d'espaces privés et moins d'espaces communautaires, familiaux. Les pièces sont aussi plus petites, mais il n'est pas rare que chaque enfant ait sa chambre, ou qu'il ne la partage seulement qu'avec un de ses frères et sœurs. Si vous avez à installer plusieurs enfants dans une même chambre, privilégiez les lits superposés! Ceux-ci vous feront économiser beaucoup d'espace tout en instaurant une dynamique amusante. Si la recherche d’un logement spacieux peut quelques fois s’avérer ardue, ne vous découragez pas! Consultez régulièrement les annonces et faites le tour des quartiers à pied : vous aurez ainsi une meilleure vue d’ensemble de l’offre et augmenterez de beaucoup vos chances de trouver la perle rare!

Auteur : Kangalou

Vous souhaitez vous installer au Québec et recherchez l’appartement parfait ? Kangalou est un incontournable pour louer son logement gratuitement et sans perdre de temps

En savoir plus

Autres conseils d'experts

2d68ae72 84ac 4540 af45 2ce17d14540a
Vous ne savez pas comment préparer votre première entrevue d’embauche au Québec ? Vous sentez que celles que vous avez déjà passées auraient pu donner de meilleurs résultats ? Voici un petit guide pour vous présenter les us et coutumes des employeurs québécois lors d’entrevues d’embauche !

Publié le : 14 février 2018

9e28190e c513 46b5 bc7c c7e6a9f3a3b0
Le Tremplin DEC pour immigrants allophones est une formation intensive de 4 mois qui permet au nouvel arrivant non-francophone d’accroître ses compétences en français écrit.

Publié le : 06 février 2018