En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 06 mars 2018

Marché de l’emploi au Québec : choses à faire et à ne pas faire

prendre les bonnes decisions quebec

Immigrer, c’est découvrir de nouvelles façons de faire et de vivre chaque jour. Cela peut aussi bien nous déstabiliser dans ce que l’on a appris dans notre pays d’origine que nous conforter dans notre choix de terre d’accueil.

Pour bien vous préparer au marché du travail, voici une liste des choses « à faire » et « à ne pas faire » pour éviter les faux pas.

Respecter l’espace personnel de chacun

Même si le québécois est réputé pour être chaleureux, n’en demeure pas moins que la proximité émotionnelle et physique peut prendre du temps à se développer entre les individus. Ainsi, il est coutume de garder une certaine distance entre les gens qui se connaissent peu. Toucher et faire des accolades  à un collègue de travail se fait seulement lorsqu’une relation d’amitié réciproque s’est installée.

Cette vision de la proximité s’étend aussi par rapport aux confidences et aux compliments. Il peut paraître étrange pour un québécois qu’une personne qu’il connaît à peine lui raconte des détails personnels sur sa vie ou qu’il lui fasse certains compliments. Même chose pour les questions personnelles à propos de l’âge, des relations amoureuses et familiales. Cela pourrait être perçu pour certaines personnes comme étant des avances et créer des inconforts.

Respecter les règles établies

Les règlements et les lois sont très respectés des Québécois.  Il est donc important de les suivre afin de bien s’intégrer au sein d’une équipe de travail. Ainsi, faites en sorte de respecter l’horaire de travail, votre position hiérarchique, le code vestimentaire et d’agir de façon honnête avec vos collègues.

Ne pas sous-estimer l’importance de la parole écrite

En Amérique du Nord, la parole écrite est très importante. C’est pourquoi les Québécois prennent soin de mettre sous écrit différents documents et communications dans le but de garder des preuves tangibles d’un échange ou d’un projet.

C’est pourquoi vous devez prendre au sérieux les documents écrits que l’on vous remet, comme votre contrat de travail. D’ailleurs, conservez ce dernier précieusement afin de vous y référer au besoin. Cela vous permettra d’avoir un rappel de ce que l’on attend de vous, mais aussi de votre salaire et de vos conditions de travail. Votre contrat de travail pourrait également vous être utile lors de malentendus avec votre employeur par rapport à votre rôle dans l’entreprise.

Prenez également au sérieux les demandes de documents que vous recevez. Plusieurs d’entre eux peuvent vous être demandés pour l’ouverture d’un compte de banque, pour l’obtention d’un permis de conduire, etc. Conservez précieusement tout document important afin de les garder intacts et présentables en cas de besoin.

Considérer tous ses collègues de façon égale

L’égalité et le respect sont deux valeurs fondamentales des Québécois. Ainsi, peu importe votre position hiérarchique et vos fonctions, sachez que vos collègues attendront que vous les considériez de façon égale. Qu’une personne soit réceptionniste, stagiaire, agente de service à la clientèle ou directeur d’un secteur, son rôle dans l’entreprise est tout aussi important que le vôtre. Il en a va de même pour les collègues de nationalité, de religion, d’orientation sexuelle ou de sexe différent. Chaque personne doit être traitée de façon égale et dans le respect.

Cela s’applique aussi à vous!  Peu importe d’où vous venez et que vous soyez un homme ou une femme, vous avez droit au respect et à l’estime des autres. Si vous vous sentez attaqué ou jugé, n’hésitez pas à en discuter à la personne responsable des ressources humaines de l’entreprise pour laquelle vous travaillez. Elle pourra vous apporter des pistes de solutions.

Intégrer un nouveau milieu de travail et ses valeurs prend toujours du temps et de l’énergie, que l’on soit immigrant ou non. Par contre, avec une attitude positive et ouverte vous y arriverez, c’est certain!


Écrit par Marie-Claude Savoie, rédactrice marketing chez Jobillico


Auteur : Jobillico

Nous croyons que tout le monde mérite d’être plus heureux au travail. Vraiment. Nous sommes aussi convaincus que toutes les entreprises doivent avoir accès aux meilleurs talents.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

6ad9f51a fdb8 4343 ac8d 913167d47716
Profitons de l'approche du temps des fêtes et de tous les bons moments à venir pour nous familiariser avec l’un des vocabulaires les plus utiles de l’année  !

Publié le : 11 décembre 2018

25b096c4 d23b 4222 a272 eda264032013
Dynamique et cosmopolite, le Grand Montréal attire de plus en plus d’étudiants internationaux du monde entier. Beaucoup choisissent de rester dans la métropole après avoir terminé leur cursus, un projet de vie qui passe par la recherche d’un emploi et qui aura idéalement débuté bien avant l’obtention du diplôme.

Publié le : 28 novembre 2018