En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 26 octobre 2016

Pourquoi construire son projet professionnel avant de s’installer au Québec ?

Nous vous proposons 5 axes de réflexion à prendre en compte afin de réussir votre intégration professionnelle dans votre futur pays d’accueil

Première expérience

Plusieurs employeurs vous demanderont d’avoir une première expérience canadienne. La majorité d’entre vous n’a probablement jamais eu d’emploi à temps complet au Canada. Cependant, avez-vous déjà travaillé pour une entreprise canadienne ou avec un fournisseur canadien ?
Pourquoi ne pas faire comme notre client, Pierre, et participer à un concours en Acadie ? Et si vous étiez actif auprès d’associations fondées au Canada ayant une antenne près de chez vous tels que La Tablée des chefs, One Drop, … ?

Claquement de doigts

Il serait tellement agréable de pouvoir trouver un emploi dès le lendemain de votre arrivée au Québec. Bien certainement, vous pouvez avoir accès à des « petits boulots ». Certains domaines d’activité sont également plus accessibles que d’autres. Par contre, lorsqu’il est temps de trouver un emploi en cohérence avec vos compétences et d’être en mesure de « se vendre » comme un Canadien, le temps peut vous sembler très long. Tous les efforts de compréhension du marché et de prise de contact avec les personnes clés de votre secteur d’activité, en amont de votre arrivée, auront un effet catalyseur.

Proximité

Connaissez-vous les différentes initiatives du Québec et du Canada à proximité de votre lieu de résidence ou de travail ? Les réunions d’information en personne et/ou virtuelles, les présentations des secteurs d’activité, les conférences thématiques par province, … Il y a également les forums d’emploi qui ont lieu tous les 6 mois en France (Journées Québec, Destination Canada et la Semaine Canadienne), une opportunité de rencontrer des Québécois et des Canadiens sans avoir à prévoir un déplacement au Canada. Le Canada vient à votre rencontre, préparez-vous bien pour en retirer le maximum. 

Ville d’installation

Suite à vos lectures, vos dernières vacances au Québec, les contacts avec vos amis habitant au Canada, vous faites le choix de vivre à Montréal. Quelle belle ville ! Montréal, comme plusieurs villes canadiennes, offre un cadre de vie très agréable mais au regard de votre profession, est-ce sincèrement le meilleur endroit pour vous ? Découvrez les différentes villes et leur besoin en main-d’œuvre afin de choisir la ville d’installation appropriée.

Langue

Toutes les informations convergent vers la même conclusion : au Québec, on ne parle pas la même langue qu’en France. Vous en avez entendu parler par de nombreux experts et surtout suite à lecture de nombreux témoignages de Français installés au Québec. Cette réalité est plus importante que vous ne le croyez. Faut-il attendre de la vivre ou êtes-vous prêt à l’intégrer plusieurs mois avant votre départ ?

Quel conseil mettrez-vous en œuvre dès aujourd’hui au profit de votre succès professionnel au Québec?

Auteur : Kennedy Garceau

Depuis votre pays d’origine, nous accompagnons votre recherche d’emploi, votre compréhension des différences culturelles et votre installation au Canada

En savoir plus

Autres conseils d'experts

2656f9e1 7669 4d01 88c0 627f1269358d
À votre arrivée au Québec, ne vous laissez pas intimider par les changements qui vont s'imposer à vous. Renseignez-vous sur votre ville d'accueil et suivez ces quelques conseils qui vont vous aider à vous intégrer une fois installé dans la province.

Publié le : 12 octobre 2018

5a6cf773 a28f 420d 9d25 181f07e81663
Elles s’appellent Cortland, Lobo, Empire, Spartan ou encore McIntosh. À l’automne, c’est tout le Québec qui vit au rythme de la pomme et pour cause : derrière le fruit se cache un art de vivre québécois dont on n’a aucune raison de se priver !

Publié le : 12 octobre 2018