En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

N'attendez pas pour préparer votre retraite au Québec

Publié le 18 juin 2019
préparer retraite reer québec

Alors qu’on arrive au Québec et que l’on s’apprête à démarrer une nouvelle vie, la question de la retraite est souvent reléguée au second plan, reportée au jour où l’on sera « installé ». Pourtant, son importance est réelle, car le nouvel arrivant s’intègre aussi dans un nouveau régime, possiblement en cours de vie active. Anticiper sa retraite au plus tôt est ainsi le meilleur moyen de mettre les chances de son côté pour en profiter et affronter les imprévus.

Le fonctionnement des régimes de retraite au Québec

Il y a deux types de revenus « officiels » pour les personnes qui arrivent à l’âge où ils s’arrêtent de travailler : les régimes publics, payés par le gouvernement, et les régimes privés, qui sont alimentés par les bénéficiaires et en (très petite) partie par certains employeurs, un régime connu sous le nom de régime d’épargne-retraite collective.

Les régimes publics de retraite

Les régimes de retraite du secteur public (RRSP) s’adressent aux personnes qui ont été employées dans la fonction publique québécoise ou dans un secteur parapublic. Les RRQ (Régimes de rentes du Québec) quant à eux, offrent un revenu de base équivalent à environ 25 % du salaire moyen mensuel, si vous y avez suffisamment cotisé. À cela va s’ajouter à partir de 65 ans révolus, une pension de la « Sécurité de la vieillesse » du gouvernement fédéral, à condition de ne pas dépasser un seuil de revenus et d’avoir vécu au Canada au moins dix ans après l’âge de 18 ans. Enfin, si vous avez travaillé à l’extérieur du Canada, il est possible de toucher la pension de retraite à laquelle vous auriez droit si vous étiez resté sur place.

Le régime privé de retraite

Les régimes publics ne suffisent pas à combler les besoins à la retraite. Aussi certains employeurs les complètent en proposant des plans de retraite qui peuvent prendre différentes formes d’épargne et de participation. Cela peut être un REER collectif dans lequel les cotisations de l’employeur s’ajoutent alors aux vôtres et l’épargne est automatiquement retenue sur votre paie. Lors de votre embauche, demandez à votre futur employeur s’il propose un plan de retraite dans l’entreprise, ainsi que sa forme.

Gardez le contrôle sur votre retraite !

Il faut alors épargner de votre côté avec des produits tels que le REER et le CELI, fiscalement protégés ou non. Pour cela, rien de plus simple, prenez rendez-vous avec un planificateur financier ou un conseiller en placement afin d’identifier vos objectifs de placement et choisir le meilleur régime de retraite. En étant bien orienté par des professionnels, et ce quels que soient votre niveau de revenus et votre tolérance au risque, vous pouvez préparer votre retraite. Plus tôt vous commencerez, mieux ce sera. Alors, n’attendez pas, appelez votre conseiller, il sera un précieux allié pour vous aider à choisir le ou les meilleurs régimes selon votre situation.

Les prestations d'un régime étranger auquel vous avez cotisé

36 pays ont signé une entente de sécurité sociale (qui gère aussi les régimes de retraite) avec le Québec, de la France à l’Uruguay en passant par le Maroc. Cela signifie que vous pouvez demander une pension au prorata du temps travaillé dans l’un de ces pays ou obtenir un certificat d’assujettissement. Vérifiez votre admissibilité et les conditions applicables auprès des autorités compétentes.

Pour conclure…

Planifiez votre retraite

Pensez-y tant que vous êtes en activité ! C’est le moment idéal pour réfléchir à la façon de mettre de l’argent de côté pour financer les revenus de la retraite. Que vous soyez aventurier ou sédentaire, à la tête d’une famille nombreuse ou que vous projetiez de voyager autour du monde, il y a autant de profils que de types de retraite. Pour faire le point, demandez-vous l’âge auquel vous aimeriez arrêter de travailler, quelles sont vos priorités, de quel budget annuel aurez-vous besoin, en intégrant une donnée fondamentale : vos besoins à la retraite ne sont pas les mêmes que pendant votre vie « active », et d’autres postes budgétaires feront tôt ou tard leur apparition.

***

Prenez contact avec les conseillers Desjardins qui communiqueront avec vous à propos de toutes les possibilités de placements pour bien préparer votre retraite. Vous pouvez également vous informer directement sur le site Desjardins.


Credit photo : Pressphoto

Auteur : Desjardins

Avec 7 millions de membres et clients, Desjardins est le 1er groupe financier coopératif au Canada. Comptez sur nous pour faciliter votre intégration et vous accompagner dans ce grand projet de vie.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

Les autorités canadiennes exigent désormais que toute personne entrant sur le territoire présente un plan de quarantaine de 14 jours. De quoi s'agit-il ?
Publié le 03 juin 2020
La question des conséquences du COVID-19 n’en est plus une théorique. À l’heure d’écrire ces lignes, les frontières du Canada sont fermées aux étrangers non-résidents permanents ou sans statut d’immigration.
Publié le 20 mars 2020