En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 24 juillet 2018

Que faire quand un membre de votre famille en visite au Québec tombe malade ?

La sante au quebec

Votre famille ou vos amis vous rendent visite au Québec et il y a de grandes chances que vous passiez des moments extraordinaires. Malheureusement, nul n’est à l’abri d’un problème de santé susceptible de gâcher un séjour ou une escapade de fin de semaine. Voici donc quelques conseils pour affronter ces imprévus avec efficacité lorsqu’on est en visite au Québec !

Le pharmacien, un ami qui vous veut du bien

Lorsque l’on souffre de maux a priori mineurs, le geste le plus simple et le plus rapide consiste à s’adresser directement à un pharmacien. Ce sont les enseignes, très répandues, de type Jean-Coutu, Pharmaprix, Uniprix ou Familiprix qui offrent les services d’une pharmacie, au Québec. Et leur intervention peut être précieuse.

Généralement assez disponible, le pharmacien va pouvoir établir une première évaluation et un diagnostic de vos symptômes. Il pourra vous orienter vers certains produits et médicaments sans ordonnance, vendus sur place. Depuis 2015, les pharmaciens du Québec ont le droit de prescrire des médicaments pour certaines conditions mineures - mais il a également le droit de vous le refuser de plein droit ou si votre dossier ne présente aucun signe de traitement pour les conditions dont vous souffrez lors de votre visite.

Si la situation l’exige, le pharmacien pourra vous conseiller sur les étapes à suivre pour un examen plus poussé. Il dispose ainsi de la liste de tous les établissements de soin et de santé du lieu où vous vous trouvez et il sera donc en mesure de vous indiquer la clinique la plus proche - voire de vous en spécifier une qui saura le mieux répondre à votre cas.

Concernant les ordonnances émises à l’extérieur du Canada

Attention : sachez que, pour être recevable par un pharmacien, votre ordonnance doit être prescrite par un médecin québécois, ou un professionnel d’une autre province canadienne qui serait autorisé à exercer et à prescrire au Québec (médecin, dentiste, optométriste, etc.). En aucun cas une ordonnance émise dans un pays étranger ne sera recevable auprès d’un pharmacien québécois.

Se faire soigner lorsqu’on est visiteur au Québec

On a beau être visiteur au Québec et ne pas bénéficier de la couverture santé universelle offerte par la RAMQ, on a malgré tout accès aux mêmes structures de soin et de santé. Leur code déontologie interdit aux médecins de refuser un patient au seul motif qu’il n’est pas canadien. Dès lors, plusieurs structures vous sont ainsi accessibles : les Centres locaux de services communautaires (CLSC), les cliniques médicales et enfin les urgences.

Sachez qu’il est toujours possible de recevoir une consultation médicale par téléphone, 24 h/24, en appelant Info-Santé au 811. Mais si vous souhaitez voir un professionnel de la santé en personne, le type et la gravité de votre situation sera déterminante dans le choix de l’établissement. Mais, dans bien des cas, ce sont les conditions d’accès, l’attente à prévoir sur place avant d’être reçu en consultation de même que les coûts liés à l’accès aux soins, très variables d’un établissement à l’autre, qui détermineront celui que vous privilégierez.

Sachez qu’au Québec, une consultation en clinique vous coûtera environ 150 $ CAN. Les cliniques privées ajoutent à cela des frais de dossier pouvant avoisiner les 100 $ CAN. Ainsi, la seule prescription, en clinique privée, de simples gouttes pour une conjonctivite pourra vous coûter environ 250 $ CAN. Une somme dérisoire au regard de ce qui vous sera demandé en simples frais d’ouverture de dossier aux urgences, des frais qui varient d’un hôpital à l’autre mais qui dépassent généralement les 1 000 $ CAN. Un tarif qui couvre la seule admission. Il ne comprend donc pas la consultation et les soins reçus, ni le séjour à l’hôpital si celui-ci doit se prolonger. Or, les frais journaliers pour les non-résidents du Canada sont généralement très élevés : plus de 3 000 $ CAN par jour d’hospitalisation, et plus de 10 000 $ CAN par jour lorsque la personne doit être placée en soins intensifs. (Source : Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux, CIUSSS).

Bon à savoir : si vous devez vous rendre en clinique et que vous n’êtes pas couvert par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), il est possible que l’on vous demande à votre arrivée de payer les frais de consultation en argent comptant. Dans tous les cas, évitez de vous présenter avec votre seule carte de crédit.

Enfin, si vous devez faire appel à une ambulance et que vous n’êtes pas éligible programmes de gratuité pour les résidents du Québec, sachez qu’il vous en coûtera 135 $ CAN + 1,75 $ CAN par kilomètre parcouru, somme à laquelle vous ajouterez 35 $ CAN par personne accompagnatrice (hors exceptions). Notez que les services de transport en ambulance sont indépendants des services hospitaliers, et par conséquent ils ne sont pas inclus dans les frais liés aux soins que vous recevrez.

Les démarches vis-à-vis de votre assureur

Que vous soyez couvert par un régime complémentaire, une assurance voyage ou par tout autre dispositif, appelez ou faites appeler votre assureur le plus tôt possible pour connaître les modalités de prise en charge des frais que vous vous apprêtez à engager.

Vous profiterez de cette occasion pour faire le point avec lui sur les pièces et justificatifs à produire que vous devrez vous procurez auprès des organismes de soins concernés, de même que des modalités de remboursement proposées – et bien sûr les délais.

Auteur : Immigrant Québec

Immigrant Québec informe toutes les personnes désireuses de s’installer au Québec sur l'immigration et la vie dans la Belle Province.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

72a7145f effe 4573 aa1f ef350212fc1f
Dois-je assurer mon logement ? Mon auto ? Comment distinguer les régimes d’assurances ? Quels sont les différents types de couverture ? Voici un petit tour des subtilités propres au Québec pour vous aider à déterminer vos besoins !

Publié le : 03 octobre 2018

C572c52a c9a1 409d 8b01 63c801ac37fa
Si l’Action de grâce évoque pour beaucoup festin en famille, elle marque une tradition ancienne et fortement ancrée dans l'histoire de l'Amérique du Nord.

Publié le : 05 octobre 2018