En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 13 juillet 2018

Que peut-on ramener au Québec de ses vacances à l’étranger ?

Vous êtes en vacances ou préparez votre arrivée au Québec, et vous savez que vous ne résisterez pas à l’envie de rapporter quelques souvenirs à manger, à offrir ou à garder. Avant de faire votre valise, voici quelques vous éviter les mauvaises surprises à l’enregistrement de vos bagages ou à votre passage en douanes.

Bagages supplémentaires en soute

Attention, si vous amenez plus que le bagage réglementaire en avion, la facture peut être salée… Nous avons comparé les tarifs de quelques compagnies aériennes pour un vol transatlantique :

Air Canada 

Premier bagage supplémentaire : 100 $ CAN
Autre bagage supplémentaire : 225 $ CAN

Air Transat

Premier bagage supplémentaire : 100 $ CAN
Autre bagage supplémentaire : 200 $ CAN

Air France 

Premier bagage supplémentaire : 96 $ CAN si payé en ligne avant, 120 $ CAN si payé à l’aéroport

Autre bagage supplémentaire : 330 $ CAN

Corsair

Tout bagage supplémentaire : 75 € (115 $ CAN environ) jusqu'à 48 heures avant le départ du vol, sinon 100 € (154 $ CAN environ)

Attention, certaines compagnies, comme Ibéria, vous facturent dès le premier bagage en soute (95 $ CAN pour 1 bagage en soute et 1 repas à bord).

Produits autorisés

Vous ne pouvez pas faire entrer n’importe quel aliment ou souvenir sur le territoire canadien. Attention, même les produits autorisés doivent être inscrits sur le formulaire de déclaration douanière. Voici la liste de ce qui est autorisé et dans quelles conditions :

Autorisés jusqu'à 20 kg par personne :

Les produits de boulangerie, bonbons, etc.

Le fromage

Les fruits et légumes séchés, surgelés ou en conserve

Les préparations pour nourrissons, à conditions d’être dans un emballage commercial, stérile et destiné à un usage personnel seulement

La viande, à condition d’être cuite, préparée et stérilisée pour des fins commerciales et de longue conservation (salubre à température ambiante). Les emballages doivent être hermétiquement fermés (bocaux en verre et boîtes de conserve, plats de service jetables semi-rigides, sachets stérilisés) et porter des marques d'identification indiquant la description du produit et le pays d'origine. S’il s’agit de bœuf, agneau, mouton ou chèvre, la viande peut être importée uniquement de pays présentant un risque négligeable d'encéphalopathie spongiforme bovine ou maladie de la vache folle - la France ne fait pas partie de cette liste.

Autorisés en quantitées limitées : 

Poissons morts non éviscérés (à l'exception du poisson-globe et du crabe chinois) : 10 unités

Crustacés avec la tête et la coquille : 4 unités

Mollusques : 3 kg

Autres :

Les fleurs à condition d’être coupées, non destinées à la multiplication et exemptes de tout le milieu de culture, sol, etc.

Fines herbes, épices, café, thé, condiments

Cuir et peaux, à condition d’être complètement tannés

Coquillages et produits fabriqués à partir de coquillages, petites quantités de sable provenant de plages d'eau salée, à condition d’être exempts de toute matière animale, terre, matières connexes à la terre et débris de végétaux

Articles en bois à condition d’être exempts d'écorce, insectes ou signes de la présence d'insectes

Pour plus de détails, référez-vous au système automatisé de référence à l'importation de l'Agence Canadienne de l’Inspection des Aliments.

Attention, il y a une réglementation spéciale pour les produits en provenance des États-Unis.

Valeur des biens

Si votre voyage à l’étranger dure plus de 48 heures, vous avez le droit de rapporter des biens d'une valeur totale allant jusqu'à 800 $ CAN, sans avoir à payer de droits et taxes.

Équipements

Que vous transportiez un instrument de musique ou un article de sport, il y a quelques conditions à respecter.

Équipement sportif :

En matière de sport, les sacs et les étuis doivent être utilisés uniquement pour transporter de l'équipement de sport. Ne sont pas acceptés comme bagages les bobsleigh, canot, deltaplane, luge, perche, planche à voile.

Renseignez-vous à l’avance sur les directives d'emballage, exemptions, frais et détails supplémentaires pour l’équipement sportif en particulier que vous souhaitez transporter.

Instrument de musique :

Vous pouvez apporter votre instrument comme bagage de cabine, à condition qu'il puisse être rangé dans le coffre supérieur ou sous le siège devant, ou que vous achetiez une place pour pouvoir l'y transporter.

Si vous avez un instrument à cordes, pensez à relâcher la tension des cordes avant d’embarquer ; les changements de température et de pression peuvent entraîner le craquement ou le bris de la tête de l'instrument.

 Bon voyage!

Eb58aa8c 2fe0 4fc8 98fe 17c94a5c949c

Auteur : Marie Pâris

Diplômée de l’École de Journalisme de Lille de l’Université Laval, Marie se spécialise dans la culture et la gastronomie, depuis Montréal où elle est installée depuis 2013. En plus d’écrire sur des sujets transatlantiques pour Immigrant Québec, elle est chef de rubrique au magazine Voir, et exerce entre deux entrevues sa passion du théâtre.

Autres conseils d'experts

5c45a7da 672f 410d 9f6a 0fe991878578
Lorsque l'un des conjoints décroche un poste à l’étranger, qu'en est-il du conjoint suiveur ? Est-il nécessairement synonymes de frein à sa vie sociale et professionnelle, pour celui qui doit tout quitter au nom de l’amour ? Voici quelques conseils pour une expatriation réussie au Québec en tant que conjoint d'expatrié.

Publié le : 04 juin 2018

4f2055d2 abe9 44db b7b4 e45ee7e8268a
Lorsque vous êtes mariés et que vous demeurez au Québec, vous êtes automatiquement soumis aux règles du patrimoine familial, dont l’objectif est de favoriser l’égalité économique entre les personnes unies par le mariage et entre les conjoints unis civilement.

Publié le : 12 juin 2018