En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 12 avril 2016

Trouver un logement abordable, est-ce possible ?

Avec l’augmentation des loyers et du coût de la vie et les salaires qui n’augmente pas, le Centre de référence du Grand Montréal reçoit de plus en plus de demandes pour des logements à prix modique, venant de familles vulnérables, de familles de la classe moyenne, de personnes handicapées, de personnes retraitées et de personnes immigrantes, qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts.

Les personnes qui nous appellent sont souvent au bout de leurs ressources et découragées d’essayer de trouver un logement sécuritaire et abordable pour leur famille. Cependant, il y a deux options qui s’offrent à eux, la première est de soumettre leur candidature à la liste d’attente pour les logements sociaux subventionnés par l’Office Municipal d’Habitation (HLM). Ce qui actuellement peut prendre entre cinq et dix ans d’attente avant d’obtenir un logement. Soit de faire application dans une coopérative d’habitation, ce qui est plus rapide, mais qui demande un effort supplémentaire et soutenu de la part du candidat.

Une coopérative d’habitation est une entreprise collective. Elle a pour mission d’offrir des logements abordables à ses membres. En contrepartie, les membres doivent s’impliquer activement à leur développement et leur bon fonctionnement. Dans les coopératives d’habitation, on trouve deux catégories de logements, les logements non subventionnés, mais plus abordables que sur le marché régulier, et les logements subventionnés à 25% du revenu familial. De plus, on peut trouver dans certaines coopératives des logements adaptés pour les personnes handicapées. Pour avoir accès aux logements subventionnés, les familles et les individus doivent s’assurer de correspondre aux critères d’admissibilité.

On peut faire application pour un logement par l’entremise de certains organismes soit par les fédérations, les groupes ressources techniques ou bien directement aux coopératives indépendantes en obtenant la liste sur le site de la société d’habitation du Québec (SHQ).

De plus, plusieurs organismes communautaires sur l’Île de Montréal et dans les régions avoisinantes offrent un support et un accompagnement aux personnes qui cherchent un logement.

Auteur : Centre de Référence du Grand Montréal

Le Centre de Référence du Grand Montréal est un pilier dans le domaine de l’info-référence sociocommunautaire.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

Cac52beb 4959 4482 bbc6 640f478263b5
Parfaits lieux de convivialité, les dizaines de parcs que compte Montréal offrent chaque été autant d'occasions pour tous les habitants de s'y retrouver. On vient y chercher verdure, ombre et parfum de vacances. Parmi les pratiques reines, le fameux pique-nique en famille ou entre amis, dont la popularité s’accompagne toutefois de quelques règles de savoir-vivre.

Publié le : 08 août 2018

04aef202 1da8 4776 834e 31965bd66848
Affichant un taux de chômage à 5,3% en mai 2018, le marché de l'emploi québécois se porte plutôt bien. Si vous souhaitez donner une nouvelle dimension à votre carrière au Québec, il est impératif de bien se renseigner au préalable. Voici un état les lieux du marché du travail québécois.

Publié le : 13 juillet 2018