Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 23 mars 2017

Valoriser ses compétences avec la RAC

Plusieurs options de programmes et de formations sont adaptées aux personnes immigrantes, dont la Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC). Il s’agit d’une démarche qui permet de diplômer dans son domaine sans avoir à reprendre l’intégralité de la formation. La démarche de Reconnaissance des acquis et des compétences mène soit une attestation d’études collégiales (AEC) ou un diplôme d’études collégiales (DEC). Grâce à une valorisation des compétences acquises au Québec et à l’étranger, il est possible de faciliter son intégration sur le marché du travail.

Des programmes offerts en RAC sont offerts en plusieurs domaines, notamment en bureautique, en comptabilité, en gestion et en logistique du transport. Un programme est d’ailleurs spécifiquement consacré à valoriser l’expérience des personnes immigrantes qui ont travaillé en comptabilité, ici ou dans leur pays d’origine : la RAC en comptabilité pour personnes immigrantes. Voici trois témoignages de candidats ayant effectué une démarche de Reconnaissance des acquis et des compétences.

L’expérience réduit le temps d’études

« J’ai terminé un DEC en comptabilité au Cégép André-Laurendeau en moins d’un an.

Comment ça été possible ? Ceci fut possible grâce à mon expérience. Parce qu’avec la démarche RAC, la Reconnaissance des acquis et des compétences, il y a des cours que je n’ai pas eu à faire. Ça m’a permis d’obtenir mon diplôme rapidement. Avec ce diplôme, je suis libre de choisir un emploi qui me convient et beaucoup de portes s’ouvrent à moi. »

-Caroline Richard, DEC en comptabilité et gestion acquise en démarche RAC

Une démarche sur mesure, un accompagnement par des experts

« J’ai découvert l’existence de la démarche de la Reconnaissance des acquis et des compétences au kiosque du Cégep André-Laurendeau au salon de l’immigration. Puisque mon expertise c’est la logistique du transport, cette démarche était donc du « sur mesure » de ce que je voulais. Après 8 mois de processus de validation, ce que je retiens le plus, c’est surtout la qualité des experts qui m’ont accompagné et le climat de travail avec mes collègues de classe. Un climat très professionnel. On se sent comme dans une réunion de travail, plus que dans un cours. On est avec des experts, par exemple : un directeur des opérations, un avocat, un directeur financier… Les choses étaient concrètes, beaucoup plus que théoriques. Donc 9 mois après mon arrivée au Canada, avec déjà un diplôme entre les mains qui fait reconnaitre mon expérience, beaucoup de portes ont été ouvertes et une d’elles a été concluante ! »

-Nabil Bouarifi, AEC Gestion de la chaîne d’approvisionnement et logistique acquise en démarche RAC

Travailler dans son domaine et étudier à son rythme

« Je suis originaire du Cameroun où j’avais mon cabinet de consultation comptable. Arrivé ici j’ai décidé de faire une démarche de Reconnaissance des acquis et des compétences pour obtenir une Attestation d’études collégiales en comptabilité. Ça m’a permis de : faire reconnaître officiellement mes compétences, de travailler en tout en étudiant et d’intégrer le marché du travail rapidement dans mon domaine d’expertise. J’ai choisi le Cégep André-Laurendeau parce que des amis me l’avaient fortement suggéré, pour la qualité et la flexibilité de son enseignement. »

-Merlin Chatue, AEC comptabilité financière informatisée acquise en démarche RAC


Auteur : Cégep André-Laurendeau – Formation continue – Cours aux adultes

Fondé en 1968, le Cégep André-Laurendeau est un établissement d’enseignement supérieur francophone situé à LaSalle, dans le sud-ouest de Montréal.

En savoir plus


Autres conseils d'experts

Au Québec, l’école est obligatoire de 6 ans à 16 ans. Au primaire et au secondaire, les élèves vont à l’école environ 180 jours par an de fin août à fin juin

Publié le : 25 juin 2017

Cher étudiant international, saviez-vous que le Grand Montréal regroupe 82 municipalités au total ? De l’île de Montréal à Laval en passant par Longueuil, de la couronne nord à celle du sud, la métropole chaleureuse, cosmopolite, décalée et si actuelle en même temps, vous tend les bras.

Publié le : 13 octobre 2017

Publicité
Publicité
Publicité