En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 17 avril 2016

Vos principales responsabilités en tant que locataire

Vous venez d’emménager dans votre premier logement québécois. Dès le début de la location, votre propriétaire et vous devriez vous communiquer vos attentes respectives tout en vous assurant de respecter la loi. Parce qu’en tant que locataire, vous avez certes des droits, mais vous avez aussi plusieurs responsabilités! Les connaissez-vous?

Payer le loyer 

Le paiement de votre loyer est votre principale responsabilité. À moins d'une entente prévue avec votre propriétaire et inscrite dans votre bail, vous vous devez d'acquitter le paiement total de votre loyer le premier jour du mois. Si vous payez en retard, et même d'une seule journée, votre locateur sera en droit de faire appel à la Régie du logement pour recevoir le montant qui lui est dû. Soyez vigilants, car après trois semaines de retard, il pourra demander la résiliation du bail et ainsi vous faire expulser de son logement.

Utiliser le logement avec prudence et diligence

Une fois installé dans votre logement, vous êtes dans l'obligation de l'utiliser de manière « raisonnable ». Qu'est-ce que cela veut dire? Cela signifie que vous devez réparer tout dommage que vous auriez causé à l'appartement et aviser votre propriétaire de tout autre problème dans un délai raisonnable. Ainsi, dans le cas d'un litige avec votre locateur, il vous sera beaucoup plus facile de prouver que vous n'êtes pas responsable des dégâts occasionnés et vous n'aurez pas à supporter les frais liés aux réparations.

Ne pas changer la forme ou la destination du logement

Au Québec, même si vous payez un loyer, il vous est interdit d'utiliser votre logement à des fins commerciales. Vous ne pouvez donc pas, sans en avoir préalablement été autorisé par votre propriétaire, transformer votre appartement en un salon de coiffure, salon d'esthétique, garderie, bureau ou tout autre commerce. Vous ne pouvez pas non plus changer la forme et la disposition des pièces de votre appartement, ni construire ou démolir un ou plusieurs murs sans l'approbation de votre locateur.

Maintenir le logement propre et sécuritaire

Durant toute la durée du contrat, le logement doit être en bon état. À la fin du bail, vous devez remettre l'appartement dans l'état dans lequel vous l'avez reçu, c'est-à-dire propre, habitable, et habituellement repeint en blanc ou dans des couleurs pâles. Dans le cas où vous auriez causé des dommages, le propriétaire sera en droit de vous demander une indemnité: c'est donc à vous de vous veiller à ce que le logement demeure habitable et bien entretenu.

Ne pas troubler la jouissance normale des autres locataires ou du locateur

Il se peut, surtout si vous avez une famille nombreuse, que votre appartement ne soit pas toujours très calme. Cependant, en tant que locataire, vous devez veiller à respecter la tranquillité de votre voisinage. Afin d'éviter d'avoir de mauvaises relations avec le locataire du dessus ou même une poursuite de votre propriétaire, faites attention à vos habitudes de vie! Vous voici donc préparé à vivre dans votre appartement dans une atmosphère sécuritaire, agréable et respectueuse!

Auteur : Kangalou

Vous souhaitez vous installer au Québec et recherchez l’appartement parfait ? Kangalou est un incontournable pour louer son logement gratuitement et sans perdre de temps

En savoir plus

Autres conseils d'experts

C572c52a c9a1 409d 8b01 63c801ac37fa
Si l’Action de grâce évoque pour beaucoup festin en famille, elle marque une tradition ancienne et fortement ancrée dans l'histoire de l'Amérique du Nord.

Publié le : 05 octobre 2018

7c98ce56 48c5 40bb aadc 5a566d610965
Vous voilà à présent installé dans le Grand Montréal. Après l’euphorie de la rentrée, il faut s’atteler à quelques aspects de la vie pratique à commencer par l’une des préoccupations majeures des étudiants : le budget.

Publié le : 17 octobre 2018