Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 11 mai 2017

Anticiper les imprévus

Prénom : Stéphanie et Jeff Arrivée en : 2015 Pays d'origine : France Statut à l'arrivée : Permis de travail fermé / jeunes pros

J'ai toujours voulu venir au Canada. Il y a 2 ans, une situation désagréable à mon travail de l'époque m'a donné l'idée de regarder du côté du Québec et, pourquoi pas, y trouver un emploi. J'ai des compétences particulières, je suis souffleur de verre. 

En octobre 2014, j'ai envoyé un CV au hasard à une entreprise montréalaise et, le soir même, j'avais un courriel de réponse et un rendez-vous par Skype. En février 2015, je suis venu, seul, faire un essai de deux semaines dans l'entreprise. Je suis rentré en France convaincue par ce projet d’immigration. Les choses se sont enchaînées rapidement et, en août 2015, notre petite famille atterrissait à Pierre-Elliot Trudeau. 

Au service d’immigration, nous avons appris que le statut de mon visa était « ouvrier spécialisé » et non « travailleur qualifié » comme je le pensais. Ceci impliquait que ma femme ne pouvait pas bénéficier d’un permis de travail ouvert comme nous l’avions anticipé. Les quelques économies que nous avions n’allaient pas subvenir aux besoins de la famille très longtemps. Heureusement, au bout de 8 mois, mon employeur a réussi à faire les démarches nécessaires pour changer mon visa. 

Ma femme travaille aujourd'hui et nous commençons à souffler. Malgré ces aléas et le coût financier de la première année, nous ne regrettons rien. Les étincelles dans les yeux des filles lors des premières neiges et la quiétude de vivre ici valent toute la patience et la persévérance que nous a demandé cette première année. 

Pour davantage d’information sur les études au Québec, téléchargez gratuitement le guide Étudier au Québec

1d4ab960 f9a6 43bb bc15 6b579d39efc2

Auteur : Justine Rastello

Justine Rastello est une journaliste née en France. Depuis ses 16 ans, elle parcourt le monde: Inde, Cambodge, Singapour, Israël, Grande-Bretagne. En 2009, elle a posé ses valises au Québec par hasard. Elle a choisi de s'y installer définitivement pour y élever ses enfants. Justine est passionnée par les questions d'immigration, d'identité et de féminisme.

Autres témoignages

9bcf57f9 73f6 472f a0e9 3d6a40421b8a
C’est pour que nos trois enfants grandissent dans un environnement paisible et non pas violent que ma femme, Vanessa, et moi-même avons quitté Brasilia pour Québec en 2014.

Publié le : 04 janvier 2018

3283c326 c8de 4505 a016 64877d430d1d
Mon mari ayant été recruté par une entreprise québécoise, nous avons traversé la frontière pour nous installer à Québec avec un visa de travail valable pour trois ans.

Publié le : 15 janvier 2018