En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 23 janvier 2018

Avec l'évolution en interne, pas de retour en arrière

Prénom : Hafiz Arrivée en : 2013 Pays d'origine : Côte d'Ivoire Statut à l'arrivée : Étudiant

J'ai grandi à Yamoussoukro, où j'ai fait toute ma scolarité au lycée français, avant d’aller en France poursuivre mes études universitaires. J’espérais m'y installer définitivement, mais après un master en gestion de patrimoine, j'ai eu du mal à trouver du travail.

Des amis de promotion étaient déjà partis pour le Canada et me conseillaient d'en faire autant. Je me suis renseigné et on m'a suggéré de commencer par reprendre des études dans mon domaine avant de me lancer dans la recherche de travail. J'ai suivi ce conseil qui, je pense, a été crucial dans la réussite de mon parcours professionnel.

Je suis donc arrivé à Montréal en 2013. Un DESS en finance à l'UQÀM suivi d'un permis de travail post-diplôme m'ont permis de réactualiser mes connaissances dans le domaine financier, mais aussi de valider mon expérience antérieure auprès de mes futurs employeurs.

J'ai trouvé mon premier poste chez Desjardins deux mois après la fin de mes études. Ce qui a fait la différence auprès des employeurs a été ma détermination à trouver un emploi. Les économies commençaient à se faire minces et j'avais vraiment hâte de pouvoir travailler. J'ai décidé de ne pas me limiter à l'envoi de CV et je suis allé en personne dans différentes entreprises pour présenter ma candidature. Ça a marché !

J'ai commencé par un premier contrat comme agent en conciliation de valeurs mobilières. C'était un poste en deçà de mes compétences, mais il me permettait de mettre un pied dans l'entreprise et je savais que ça serait payant. Pendant un an, j'ai enchaîné des contrats temporaires puis, quand je me suis senti assez solide dans mon expérience, j'ai postulé en interne. Ma démarche a été fructueuse et je suis devenu permanent.

Cela fait maintenant deux ans que je suis conseiller en conformité chez Desjardins. Je suis vraiment content de l'évolution. Le poste est stimulant et à la hauteur de mes attentes. Ce qui est intéressant dans l'évolution interne en entreprise, c'est que le retour en arrière n'existe pas. On acquiert une expérience technique et une connaissance de l'entreprise qui nous permet d'évoluer assez facilement. On a également un accès privilégié aux ouvertures de postes en interne ce qui permet une certaine mobilité.

Vous désirez découvrir d’autres témoignages en liens avec le travail au Québec ? Téléchargez notre guide Travailler au Québec.

Auteur : Immigrant Québec

Immigrant Québec informe toutes les personnes désireuses de s’installer au Québec sur l'immigration et la vie dans la Belle Province.

En savoir plus

Autres témoignages

5b07a3db 1d62 4fb2 b595 fad7e2e13c0f
Finalement, nous avons tellement aimé Québec et sa région que nous sommes restés. C’est tellement pittoresque et romantique. On a l’impression d’être dans un décor de carte postale ici. Il y a plein de festivals, les gens sont très gentils et on y mange très bien.

Publié le : 13 février 2018

3283c326 c8de 4505 a016 64877d430d1d
Mon mari ayant été recruté par une entreprise québécoise, nous avons traversé la frontière pour nous installer à Québec avec un visa de travail valable pour trois ans.

Publié le : 15 janvier 2018