En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 26 septembre 2016

Châteauguay : un marché du travail plus accessible

Prénom : Sophie et Julien Arrivée en : 2013 Pays d'origine : France

Sophie et Julien ont toujours su qu’ils vivraient un jour à l’étranger. En juillet 2013 le couple part en repérage à Montréal.

 « J’étais persuadée que je vivrais à Montréal. J’avais vu plein de reportages » dit Sophie. Sur place, le charme n’opère pas. « Trop grand, trop d’embouteillages ». Le couple décide alors de visiter la rive sud. Arrivés à Châteauguay, en Montérégie, ils se perdent dans les rues de la ville. « Les rivières, les espaces verts: on adorait tout. »

Le coup de foudre a lieu à l’hôpital Anna Laberge de Châteauguay. « Je venais d’être diplômée infirmière. Je suis tombée nez à nez avec l’hôpital. J’ai voulu le visiter. À l’intérieur, j’ai flashé sur le lieu. Le grand hall lumineux, le jardin en arrière. Je voulais travailler là ! » 

Le lendemain Sophie contacte Recrutement santé Québec qui recrute des infirmières au Québec. Sophie obtient un rendez-vous avec l’organisme. La conseillère est réaliste. «Vous n’êtes probablement pas assez qualifiée pour être sélectionnée dans un hôpital universitaire de Montréal ». Les chances de travailler en région sont néanmoins plus grandes. D’un geste, la conseillère remet à Sophie le guide de l’hôpital de Châteauguay. L’hôpital fait partie des établissements qui recrutent !

Retrouvez la suite de l’article en téléchargeant gratuitement le dossier  « Vivre en région au Québec ».

Auteur : Immigrant Québec

Immigrant Québec informe toutes les personnes désireuses de s’installer au Québec sur l'immigration et la vie dans la Belle Province.

En savoir plus

Autres témoignages

Aac9d94f 5a67 4605 96c9 270f3300fcd8
Après un voyage en été au Québec, puis un autre en hiver, j’ai trouvé un job à Montréal depuis la France. Ce que je recherchais c'était l’aventure et le dépaysement. Je n’ai pas quitté la France parce que j’en étais dégouté, ou frustré, j’y avais une bonne situation et beaucoup d’amis.

Publié le : 26 février 2018

76eec47b 0f73 4478 b355 8122c8912406
J'ai grandi à Yamoussoukro, où j'ai fait toute ma scolarité au lycée français, avant d’aller en France poursuivre mes études universitaires. J’espérais m'y installer définitivement, mais après un master en gestion de patrimoine, j'ai eu du mal à trouver du travail.

Publié le : 23 janvier 2018