Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 04 mai 2016

Créer mon entreprise au Québec

Prénom : Irène Arrivée en : 2011 Pays d'origine : Chine Statut à l'arrivée : Permis de travail fermé / jeunes pros

Avant d’immigrer au Québec, nous avons vécu 10 ans avec mon mari en France. Nous avons choisi de venir au Québec car il était très difficile d’obtenir un titre de séjour en France et nous souhaitions vivre dans un environnement francophone. J’ai obtenu ma résidence permanente un an seulement après mon entrevue de sélection. Je suis venue une semaine à Montréal pour activer ma résidence puis je suis retournée finir mon contrat à Paris dans les ressources humaines et profiter de quelques vacances en Chine. Je suis arrivée à Montréal en mars 2011 seule, mon mari continuait à travailler en France.

Le bénévolat : une expérience à part entière

Grâce aux séances du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, j’ai eu connaissance de l’organisme la CITIM (Clef pour l’intégration au travail des immigrants). J’ai suivi des séances d’information sur la recherche d’emploi, comment faire mon CV, passer une entrevue… Parallèlement à ces ateliers, j’avais commencé ma recherche d’emploi dans le domaine des ressources humaines. Je me suite rapidement aperçue qu’il fallait être parfaitement bilingue en français et en anglais pour travailler dans ce secteur à Montréal. Mon anglais n’était pas très bon et je me suis donc inscrite à des cours du soir au Y des femmes de Montréal. Puisque je ne trouvais pas de travail et que je voulais me rendre utile, je me suis renseignée pour faire du bénévolat. J’ai consulté le site Internet du Centre d’Action bénévole de Montréal (CABM) et trouvé un bénévolat en ressources humaines pour l’organisme Artistes sans frontières Canada. De juillet à décembre 2011, je me suis occupée du recrutement, des évaluations du personnel et de nombreux dossiers. Ce bénévolat m’occupait à temps plein et cela a été une expérience de travail très enrichissante. Même si je n’étais pas rémunérée, j’ai rencontré beaucoup de personnes et je pratiquais mon français et mon anglais.

S’informer sur la création d’entreprise

Quand mon mari m’a rejoint à la fin de l’année 2011, nous avons décidé de créer notre entreprise. C’était un projet que nous avions déjà en France. Parallèlement à mon bénévolat, j’ai suivi durant trois mois une formation Lancement d’entreprise au Centre de Formation Professionnelle (CFP) des Riverains à Repentigny près de Montréal. À l’issue de cette formation, j’ai obtenu une Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport du Québec. Je savais désormais comment établir mon projet, ce que je devais payer comme taxes et  impôts, se faire un réseau et analyser le marché au Québec. Notre projet était de créer une école. Nous avions quelques amis ici qui travaillaient dans des écoles et qui savaient comment cela fonctionnait. Nous avions 20 000 $ CAN d’économies et nous avons trouvé un local avec un loyer correct dans le Centre-Ville de Montréal. Nous avons ouvert notre école, Insa College, en avril 2012. Nous proposons des formations sur le lancement d’une entreprise en anglais et en français et des cours d’anglais. Prochainement, nous offrirons également des cours de français. Nous travaillons avec la Commission scolaire de Montréal pour offrir des formations gratuites. La Commission nous fournit tout ce qui est pédagogique et nous nous occupons de la partie administrative.

Autres témoignages

F9001d28 1a26 48ee 943b 275875bfb201
Tout a commencé avec la rencontre d’un beau Québécois lors de vacances en République dominicaine. Après notre mariage en 2005, nous avons vécu à Atlanta, puis à Las Vegas.

Publié le : 25 janvier 2018

E593634e 2b07 4698 9ca2 fdd467cfbcc0
Je venais de finir un projet à Montréal quand je me suis fait contacter par mon employeur actuel, une entreprise québécoise spécialisée dans le domaine de l'assurance.

Publié le : 10 janvier 2018