Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 08 mars 2016

La Montérégie, un fort potentiel dans l’agroalimentaire

Prénom : Rabia Arrivée en : 2014 Pays d'origine : Algérie Statut à l'arrivée : Permis de travail fermé / jeunes pros

Nous vivions depuis quelques années avec ma femme en Belgique et nous souhaitions trouver un environnement de travail différent et de nouvelles opportunités. Nous travaillons tous les deux dans l’agroalimentaire. Avant de venir au Québec, nous savions que dans ce domaine il faut souvent travailler dans des petites villes. Quand nous sommes arrivés en septembre 2011, nous avons assisté à une séance d’information sur le marché du travail. 

C’est à ce moment que nous avons appris que dans le domaine de l’agroalimentaire, la région de la Montérégie recherchait de la main-d’œuvre. Lors d’un atelier de recherche d’emploi de l’organisme ALPA, un conseiller nous a orienté vers l’organisme Forum 2020 à Saint-Hyacinthe. Nous y sommes allés avec ma femme pour rencontrer des employeurs potentiels et visiter la région. Le même jour, nous avons tous les deux été engagés dans l’usine de Liberté. 

J’ai obtenu un poste de technicien en pasteurisation et ma femme de technicienne en contrôle qualité de laboratoire. À Montréal, l’organisme Carrefour BLE aide les personnes qui veulent s’installer en région et particulièrement celles qui souhaitent travailler dans le secteur de l’agroalimentaire, il nous a notamment aidé à payer notre déménagement. Une fois sur place, nous avons été accompagnés une nouvelle fois par le Forum 2020 qui nous a conseillés pour trouver un logement, nous renseigner sur la région, etc.

J’ai témoigné à plusieurs reprises de mon expérience d’immigrants auprès de nouveaux arrivants dans la région et nous participons régulièrement à des activités de réseautage ou des activités proposées par le forum. Cela permet de rencontrer d’autres personnes, souvent des immigrants, et de se constituer un réseau. 

Il ne faut pas avoir peur de travailler en région. Je pense qu’il y a de nombreuses opportunités d’emploi et la vie est agréable ici. Nous allons recevoir notre citoyenneté canadienne très bientôt et ne regrettons pas notre installation. De plus nous ne sommes pas très loin de Montréal et parfois nous y allons pour acheter des produits alimentaires d’Algérie.

Autres témoignages

F9001d28 1a26 48ee 943b 275875bfb201
Tout a commencé avec la rencontre d’un beau Québécois lors de vacances en République dominicaine. Après notre mariage en 2005, nous avons vécu à Atlanta, puis à Las Vegas.

Publié le : 25 janvier 2018

158112a2 94a9 4a45 ba77 3a3af924cf38
Je m’appelle Éma Gingras. J’ai 22 ans et je suis originaire de Nantes en France. Je suis arrivée au Québec au mois de janvier 2017 dans le froid et la neige, en laissant derrière moi parents, conjoint et amis.

Publié le : 16 mars 2018