En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 25 juin 2017

S'intégrer grâce au études

Prénom : Mengjiao Arrivée en : 2014 Pays d'origine : Chine Statut à l'arrivée : Permis temporaire ouvert / PVT

J'ai fait un baccalauréat en langue et littérature française et anglaise en Chine. Je cherchais à partir à l'étranger pour continuer mes études, perfectionner mon français et, éventuellement, émigrer définitivement. 

Le Québec m'a semblé la destination idéale. Mon anglais était plus fort que mon français et j'aurais pu m'inscrire dans une université anglophone, mais je voulais me forcer à améliorer mon français. J’ai décidé de m'inscrire à la maîtrise en sociologie offerte par l'Université du Québec à Montréal. 

J'avais étudié quelques œuvres québécoises dans mon cursus en Chine et j'étais mentalement préparé à la différence de langue, mais ça a quand même été un choc. Je ne comprenais pas grand chose. Grâce à mon implication dans la communauté étudiante et à diverses petites jobines, j'ai vite intégré les nouvelles expressions et l'accent. Cela m'a aussi permis de rencontrer des gens et de mieux m'intégrer. 

Je suis même aujourd'hui mariée à un Québécois ! 

Retrouvez l'intégralité du témoignage en téléchargeant gratuitement le guide « Immigrer au Québec »

Autres témoignages

71cf2ce5 8fee 46cc 9439 fe5127ae09c6
Dès mon arrivée au Québec, j'ai fait une demande de reconnaissance de mes diplômes auprès du gouvernement avec l'aide d'Emploi-Québec, mais j'ai rapidement compris que cela ne suffirait pas pour trouver un emploi.

Publié le : 31 janvier 2018

5b07a3db 1d62 4fb2 b595 fad7e2e13c0f
Finalement, nous avons tellement aimé Québec et sa région que nous sommes restés. C’est tellement pittoresque et romantique. On a l’impression d’être dans un décor de carte postale ici. Il y a plein de festivals, les gens sont très gentils et on y mange très bien.

Publié le : 13 février 2018