Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 14 juin 2017

Suivre une formation professionnelle à Québec

Prénom : Kandice Arrivée en : 2017 Pays d'origine : France Statut à l'arrivée : Permis temporaire ouvert / PVT

Après avoir vécu en Australie, j’ai décidé de mettre le cap sur le Québec en mars dernier, avec mon conjoint, pour suivre un diplôme d’études professionnelles (DEP) en secrétariat. J’ai été secrétaire quand j’étais plus jeune mais, le métier est différent au Québec. Il est valorisé, les responsabilités confiées aux secrétaires sont grandes et les salaires bons. Les cours sont exigeants et je vais en ressortir avec une vraie expertise dans certains logiciels comme Excel et avec des compétences en comptabilité. Et, une fois mon diplôme en poche, j’aurais accès à la sécurité de l’emploi car les postes offerts sont nombreux.

Travailler durant ses études

En parallèle, je travaille 20 heures par semaine dans une épicerie-boulangerie. J’ai trouvé très facilement cet emploi. C’est le seul endroit où j’avais déposé un CV ! J’ai été impressionnée par le fait que tout s’est fait par oral car la relation avec l’employeur est vraiment basée sur la confiance. J’aime aussi le fait que les horaires soient flexibles. Comme il n’est pas si facile de trouver de la main-d’œuvre, les entreprises sont prêtes à se montrer arrangeantes. Quant à mon conjoint, qui est serveur, il a même trouvé trois emplois !

Se faire accompagner dans le choix des études et dans l’installation

C’est grâce à Accès Études Québec que j’ai entamé mon DEP au centre de formation professionnelle Gabriel-Rousseau. Cette organisation accompagne les personnes voulant étudier au Québec en formation professionnelle ou technique. Ils m’ont aidée à trouver une école et ils m’ont guidée dans les démarches d’obtention du permis d’études. Ils sont aussi venus nous chercher à l’aéroport, ils étaient là lors de mon premier jour d’école et m’ont amenée faire ma demande de numéro d’assurance sociale (NAS). Ils ont toujours répondu à toutes mes questions et essayé de trouver des solutions. Ils auraient pu même me trouver un appartement mais cela n’a pas été nécessaire. Depuis la France, nous avions réservé un appartement sur Airbnb pendant deux mois. Une fois sur place, nous avons trouvé un appartement sur Kijiji. Mais, il a fallu en visiter beaucoup pour en trouver un qui nous convenait. Et puis, nous avons essuyé un refus suite à l’enquête de crédit car notre historique de crédit était trop récent au Canada. Québec est une ville magnifique où il y a de l’espace et de la verdure. Les gens ne sont pas les uns sur les autres alors on peut respirer. Tous les matins, je suis ravie de voir les écureuils dans les arbres. Il n’y a pas d’agressivité entre les gens. Quand tu marches dans la rue le soir, je me sens en sécurité. Je laisse même ma voiture ouverte, c’est incroyable! 

Ce témoignage est publié en collaboration avec Québec International. Retrouvez toutes les informations et les opportunités professionnelles à Québec et ses environs sur quebecentete.com.

Autres témoignages

3283c326 c8de 4505 a016 64877d430d1d
Mon mari ayant été recruté par une entreprise québécoise, nous avons traversé la frontière pour nous installer à Québec avec un visa de travail valable pour trois ans.

Publié le : 15 janvier 2018

5b07a3db 1d62 4fb2 b595 fad7e2e13c0f
Finalement, nous avons tellement aimé Québec et sa région que nous sommes restés. C’est tellement pittoresque et romantique. On a l’impression d’être dans un décor de carte postale ici. Il y a plein de festivals, les gens sont très gentils et on y mange très bien.

Publié le : 13 février 2018

Publicité
Publicité
Publicité