Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 24 septembre 2014

Suivre une formation professionnelle dans le nord du Québec

Prénom : Osvade Atacla Arrivée en : 2013 Pays d'origine : Bénin

Osvade Atacla, 20 ans, originaire du Bénin, est actuellement en formation professionnelle en santé, assistance et soins infirmiers (SASI) à Chibougamau, au CFP de la Baie James. 

Avant de partir étudier au Québec, Osvade étudiait déjà dans un autre pays, au Brésil, mais sa formation ne lui plaisait pas, il aspirait à une carrière professionnelle dans le domaine médical et avait depuis longtemps envie de poursuivre ses études au Québec.

 Après s’être renseigné,  il a constaté que le Québec offrait des formations professionnelles de très haute qualité, et que le système de santé était bien développé. Après une recherche sur internet, il a trouvé les références d’Éducation internationale qui grâce à son service Québec Métiers d’avenir, peut accompagner sans frais, les candidats internationaux désirant étudier en formation professionnelle au Québec. 

Selon Osvade, « [c]’est grâce au personnel d’Éducation internationale-Québec Métiers d’avenir que j’ai pu mener à bien mon projet d’études car on m’a bien aidé pour trouver un centre de formation et Québec Métiers d’avenir a souvent communiqué avec la responsable des admissions du centre de formation en ma faveur. »  

Éducation internationale a soutenu Osvade dans ses démarches d’inscription et d’installation, et grâce à un suivi régulier, son arrivée fut un succès. Après avoir rassemblé les preuves de capacité financière demandées par Citoyenneté et Immigration Canada, soit 11 000 $ pour un séjour d’études d’un an pour une personne de plus de 18 ans, obtenu son CAQ puis son permis d’études, après 5 mois de démarches,  le projet est devenu réalité… « Go pour le Québec ! » pour y étudier, travailler et vivre une belle expérience dans le nord du Québec ! 

À la question, quels conseils sur les préparatifs donnerais-tu à un futur étudiant qui viendrait en formation professionnelle au Québec ? Osvade répond : « Je leur dirais de bien se préparer sur tous les plans et surtout de se munir de tous leurs documents et que le Québec est un bon endroit pour réussir ! »

Une arrivée dans le nord du Québec en hiver… réussie !

Osvade est passé du climat tropical brésilien à l’hiver rigoureux du nord du Québec ! Bien que la température soit un sujet important dans la vie des Québécois…pour Osvade, l’essentiel n’est pas là puisqu’il déclare : « Je suis arrivé en janvier 2014 et mes premières impressions ont été la joie d’un rêve en voie d’accomplissement ! » 

Un centre de formation très accueillant et très bien équipé

Le centre de formation professionnelle de la Baie-James a contribué à l’enthousiasme d’Osvade dès son arrivée.  En effet, l’équipe dévouée du CFP a été l’accueillir à l’aéroport, lui a trouvé un logement avant même son arrivée. Puis à la rentrée, l’équipe l’a présenté à l’ensemble de la classe. C’était tout un bel accueil ! D’ailleurs, lorsqu’on lui pose la question qu’est-ce qui te plaît le plus dans ta vie au Québec ? Osvade répond : « Avant tout ma formation et le monde qui m’entoure et qui me fait me sentir chez moi ! » Osvade a pu constater qu’il avait fait le bon choix puisque le centre est très bien équipé en matériel médical, ce qui lui permet de pratiquer déjà comme dans un hôpital : « Avec notre laboratoire, on est plongé dans l’atmosphère hospitalier, il y a des outils de pointe qui facilitent l’apprentissage, sans oublier les différents supports didactiques dont nous disposons dans notre salle de classe. » 

Des professeurs qui ont la vocation d’enseigner et de partager leur savoir-faire 

Les cours sont donnés par des professeurs chevronnés qui ont des années d’expérience dans le domaine et qui font tout pour inculquer à l’étudiant le nécessaire dont il aura besoin sur le marché du travail. Cette passion du métier se transmet durant les modules. D’ailleurs, Osvade apprécie particulièrement  « les modules sur les systèmes du corps humain, le module sur la relation aidante et celui sur la communication car ils nous permettent de savoir de quoi est fait l’être humain et comment il se comporte quand un de ses systèmes est atteint, et aussi comment interagir avec le patient qui a besoin de soins ».  Cette façon d’apprendre un métier est si agréable que les examens continus après les modules se passent généralement très bien ! Cela a été le cas pour Osvade qui a même été étonné de recevoir ses  résultats par e-mail, dans un délai de 24h !

Un stage pertinent 

Du  9 Juin  au 30 Juillet 2014, Osvade a pu effectuer son stage au Centre régional de santé et de services sociaux, soit le CRSSS de la Baie-James. Grâce à la responsable du programme de SASI  du CFP qui l’a aiguillé pour  trouver ce stage, tout s’est très bien déroulé. Osvade a pu pratiquer dans le milieu hospitalier toutes les notions qu’il avait apprises et effectuées dans le centre. Pour Osvade, c’est « une belle expérience, et une familiarisation avec le réel défi dans l’exercice de la profession. J’ai vraiment aimé ! »

Une formation pratique et rapide, un stage concret et après …un bel avenir !

« À la fin de ma formation, je compte exercer ma profession ici au Québec, et demander ma résidence permanente par la suite ! » Osvade obtiendra le diplôme d’études professionnelles (DEP) en santé, assistance et soins infirmiers. Cette formation qui comptabilise 1 800 heures lui  donne accès au permis de travail postdiplôme s’il en fait la demande 90 jours après la fin de sa formation.  Également cette formation de 1 800 heures lui donne accès au programme de l’expérience québécoise (PEQ), qui lui permettrait d’obtenir plus rapidement sa résidence permanente. Ainsi Osvade pourra exercer la profession d’infirmier auxiliaire qui est très en demande non seulement dans la région où il est actuellement mais aussi partout au Québec !

Son parcours lui ouvre donc d’excellentes perspectives d’emploi ! Ce témoignage vous  interpelle, vous aimeriez suivre un tel cheminement, alors faites comme cet étudiant…contactez-nous ! Cette année, 35 centres de formation dans 12 régions du Québec offrent aux candidats internationaux de 18-34 ans plus de 40 formations courtes différentes (8-22 mois) telles que comptabilité, secrétariat, service de la restauration, carrosserie, mécanique, aménagement de la forêt, soins infirmiers, techniques d’usinage (tourneur, fraiseur, ajusteur), soudage-montage (réalisations/technicien en chaudronnerie industrielle), etc. 

Pour en savoir plus, Québec Métiers d’avenir sera en France en février 2015 pour  différents salons (à Paris, Bordeaux, Lyon, dates et lieux à confirmer).  D’ici là, vous pouvez contacter Mme Florence Onar, coordonnatrice du recrutement international. Alors n’attendez plus, venez-vous renseigner !

98d6ca4b a70d 430e 8d7f 04e7b6452689

Auteur : Education Internationale

Éducation internationale offre depuis quelques années un service d’accompagnement des étudiants internationaux dans leurs projets de formation professionnelle et technique au Québec. La plateforme interactive « Québec métiers d’avenir » permet aux étudiants internationaux d’effectuer leurs démarches d’admission entièrement en ligne tout en bénéficiant d’un appui-conseil et d’un accompagnement personnalisé à chacune des étapes de leur processus. <a href="https://www.quebecmetiersdavenir.com/index.php?id=246">Site internet</a>

Autres témoignages

F9001d28 1a26 48ee 943b 275875bfb201
Tout a commencé avec la rencontre d’un beau Québécois lors de vacances en République dominicaine. Après notre mariage en 2005, nous avons vécu à Atlanta, puis à Las Vegas.

Publié le : 25 janvier 2018

F2f33d1b 9daa 43f1 a703 e0c368cdef29
Le Canada est un vieux rêve, pour moi. Un projet qui se heurtait à une double réalité. Celle de l'emploi, pour commencer. Depuis 2008, j'étais auto-entrepreneure dans le conseil en gestion administrative pour les entreprises et dans le profilage immobilier.

Publié le : 27 décembre 2017

Publicité
Publicité
Publicité