Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 09 juillet 2012

Un emploi imminent grâce à une formation !

Prénom : Pedro Martinez Arrivée en : 2011 Pays d'origine : Mexique

 Je suis réfugié accepté, âgé de 56 ans et d’origine mexicaine. En mai 2011, je suis allé à Emploi-Québec, qui m’a envoyé tout de suite chez PROMIS pour apprendre le français. Le 15 mai 2011, j’ai commencé la francisation au niveau 2. Puis, après avoir terminé le 3e niveau en octobre 2011, une conseillère m’a incité à suivre la formation : Francisation sur mesure au Centre de formation de l’alimentation et du commerce du Québec (CFACQ). J’ai terminé la formation de 552 heures d’aide-boucher/aide-poissonnier. 

Ce programme a été développé spécialement pour nous, les immigrants. J’ai eu l’opportunité d’avoir un stage de 120 heures qui m’a donné une expérience concrète dans le milieu du travail. Le 21 mars 2012, j’ai obtenu mon diplôme d’Attestation d’études professionnelles (AEP) : Commis du commerce de l’alimentation, ainsi qu’une attestation en hygiène et salubrité alimentaires du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). Mon arrivée au Québec a changé ma vie. 

Je n’aurais jamais pensé qu’à mon âge, je pourrais étudier et apprendre un nouveau métier, un métier que j’adore et qui m’a donné l’opportunité de grandir. Maintenant, chaque jour, je découvre que je peux continuer toujours à évoluer, toujours en français. 

Un jour, je serai un boucher ! Tout ça a été possible grâce à l’appui et la motivation des conseillers de PROMIS. Aussi, je suis content de constater tous les services et programmes gratuits que le Gouvernement du Québec a mis en place pour aider les immigrants à s’améliorer et à intégrer le marché de l’emploi québécois.

Autres témoignages

76eec47b 0f73 4478 b355 8122c8912406
J'ai grandi à Yamoussoukro, où j'ai fait toute ma scolarité au lycée français, avant d’aller en France poursuivre mes études universitaires. J’espérais m'y installer définitivement, mais après un master en gestion de patrimoine, j'ai eu du mal à trouver du travail.

Publié le : 23 janvier 2018

E593634e 2b07 4698 9ca2 fdd467cfbcc0
Je venais de finir un projet à Montréal quand je me suis fait contacter par mon employeur actuel, une entreprise québécoise spécialisée dans le domaine de l'assurance.

Publié le : 10 janvier 2018

Publicité
Publicité
Publicité