Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 14 mars 2018

« Un an après notre retour, une grande nostalgie du Québec nous a envahi. »

drapeau francais
Prénom : Sandrine Arrivée en : 2014 Pays d'origine : France

Nous sommes arrivés au Québec en janvier 2004 avec nos 3 filles alors âgées de 13, 10 et 3 ans. Après un voyage de prospection, de longues recherches sur la vie au Québec et les démarches d'immigration nécessaires, nous déposons nos valises à Sherbrooke par une belle journée à -28 degrés Celsius !

Nous avions choisi Sherbrooke pour son côté familial, la proximité des États-Unis, ses écoles primaires, secondaires et son université.

Nous voulions changer de rythme de vie, vivre une expérience dépaysante et découvrir les grands espaces canadiens. Mon mari a rapidement trouvé un travail et moi, nourrice agréée en France, j'ai ouvert une petite garderie en milieu familial.

Nous ne nous étions donné aucun délai pour rentrer, mais après 5 ans, nous avons eu une première remise en question. Nous souhaitions relever de nouveaux défis, mais nos filles aimaient trop leur vie québécoise pour en changer. Nous avons décidé de rester et mon défi a été de transformer ma petite garderie en une structure accueillant 40 enfants et employant 6 éducatrices !

C'est 10 ans après notre arrivée au Québec et à la suite d'un hiver particulièrement difficile que nous avons décidé de rentrer en France. La distance avec la famille commençait à se faire ressentir, nos parents vieillissaient et nous avions envie de vivre autre chose. Nous nous sommes installés au bord de la méditerranée en août 2016. Le retour était presque euphorique. Nous avons adoré retrouver la bonne bouffe, un système de santé efficace et un climat très doux. Mais un an après notre retour, une grande nostalgie du Québec nous a envahis et nous serions repartis immédiatement si cela avait été possible !

Ça va mieux depuis un mois, nos projets en France prennent forme et notre plus jeune fille est contente de découvrir la vie en France. Et puis, notre lien avec le Québec ne risque pas de s'éteindre tout de suite puisque nos filles aînées qui ont aujourd'hui 26 et 23 ans ont toutes deux décidé de rester vivre au Québec où elles ont un amoureux !

Vous désirez découvrir d’autres témoignages et articles en liens avec le retour dans son pays d'origine ? Téléchargez notre guide Partir ou rester ? Envisager le retour au pays.

Auteur : Immigrant Québec

Immigrant Québec informe toutes les personnes désireuses de s’installer au Québec sur l'immigration et la vie dans la Belle Province.

En savoir plus

Autres témoignages

71cf2ce5 8fee 46cc 9439 fe5127ae09c6
Dès mon arrivée au Québec, j'ai fait une demande de reconnaissance de mes diplômes auprès du gouvernement avec l'aide d'Emploi-Québec, mais j'ai rapidement compris que cela ne suffirait pas pour trouver un emploi.

Publié le : 31 janvier 2018

73357ea7 0da7 41d7 ba7c bfc095b193a2
L’insécurité de l’emploi, le manque de revenus suffisants pour cotiser à un régime de retraite privé ainsi que l'éloignement familial nous ont fait envisager un retour en France.

Publié le : 20 avril 2018