En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 09 juillet 2012

Une entreprise pour économiser !

Prénom : Annick Senghor Arrivée en : 2012 Pays d'origine : Sénégal

Une expérience professionnelle au Sénégal 

J'ai étudié au Sénégal dans une école de commerce, l'Institut Supérieur de Management de Dakar (ISM) où j'ai obtenu un diplôme de Management / Marketing en 1998. Après plusieurs postes de responsabilités dans différentes entreprises du Sénégal, j'ai ressenti le besoin de connaître autre chose, de découvrir d'autres réalités et d'autres cultures mais surtout d'apprendre à travailler dans un environnement plus organisé et plus rigoureux que celui que je côtoyais. 

Nouvelle vie, nouvelles envies 

Recommencer ma vie passait aussi par lancer mon entreprise. Je cumulais 10 ans d'expérience professionnelle en entreprise et ne voulais plus être juste une employée dans une entreprise quelconque. Mais à mon arrivée à Montréal, il fallait que je sache comment le monde du travail fonctionnait. J'ai alors travaillé dans deux entreprises et deux fois j'ai perdu mon emploi pour cause de restructuration. La deuxième fois, c'était pendant mon congé de maternité. C'en était assez, cela ne m'arriverait plus jamais ! J'ai décidé à ce moment précis de partir en affaires. Rien n'arrive par hasard... 

Une entreprise pour économiser !  B2A Liquidation 

J'ai ouvert, le 3 mars 2012, B2A Liquidation (un centre de liquidation). Mon entreprise est dans le secteur du commerce de détail et je vends des retours de marchandises, des surplus d'inventaires, fins de ligne et faillites de magasins dans les meubles, vêtements, électroniques, accessoires de cuisine, salle de bain... de tout ! Les produits sont tous neufs mais sont à prix très très abordables parce que, par exemple, la boite est endommagée ou que le produit a une légère imperfection. Mon slogan est: « B2A Liquidation ... ici, vous économisez vraiment ! » Cela s'adresse à tout le monde, non ? Je pense beaucoup aux nouveaux arrivants sachant qu'ils doivent s'installer souvent avec un budget compté. Alors je leur offre la possibilité de trouver des produits de qualité à prix réduits et tout au même endroit. 

Le démarrage de mon projet : merci à la Compagnie-F ! 

Forte de mon idée de projet, je me suis rendue à la Compagnie-F (recommandée par une amie qui a suivi une formation)  pour connaître le parcours à faire pour aller de l'idée à la concrétisation. J'ai suivi le cours de lancement d'entreprise et j'ai été suivie par une coach, Carole Deguire, qui a su me diriger dans mes recherches et me booster dans les moments de doutes. Cela a été déterminant dans mon parcours et j'en profite pour dire à la Compagnie-F un grand merci ! 

Créer son entreprise : le parcours de la combattante 

La plus grande difficulté pour se lancer en affaire quand on n'a pas de ressources est d'obtenir un financement ou une aide. Personnellement, je n'ai obtenu aucune aide car ayant bénéficié de l'assurance-emploi, j'aurais pu obtenir la subvention pour travailleur autonome par Emploi-Québec mais le secteur du commerce de détail dans laquelle mon entreprise se loge n'est pas admissible. Les banques vous demandent des garanties comme : pour obtenir le prêt de 10 000 $, il faut déposer 10 000 $ dans un compte bloqué... La conciliation famille-travail n'est pas évidente non plus. Je suis maman de deux enfants de 4 ans et 15 mois. Mon époux me soutient énormément sinon je n'y arriverais pas. 

La culture d'affaires et le réseautage au Québec 

La culture d'affaires ne m'a pas perturbée. Ici, les gens sont plus réactifs, les transactions sont plus faciles. J'en suis toujours à un mode découverte. Je vous en reparlerai dans quelques mois ! La Compagnie-F et tous les organismes qui aident les entrepreneurs, les Centre locaux de développement sont des ressources importantes pour rencontrer des gens du milieu. Les jeunes chambres de commerces, les organismes de bénévolat, les associations de ressortissants de pays sont de bons endroits pour réseauter. 

Mes conseils ? 

Je suis au tout début de mon aventure, alors je ne donnerai pas de conseils. Mais je partagerai avec vous cette pensée qui me relève dans mes moments de doute : tout est possible, il faut seulement le vouloir ! Vous êtes belles, vous êtes fines et vous êtes capables, alors suivez vos rêves ! B2A Liquidation 4815 Henri Bourassa Est Montréal-Nord (Qc) H1H 1M5 Tel : 514 451-0195  

Autres témoignages

76eec47b 0f73 4478 b355 8122c8912406
J'ai grandi à Yamoussoukro, où j'ai fait toute ma scolarité au lycée français, avant d’aller en France poursuivre mes études universitaires. J’espérais m'y installer définitivement, mais après un master en gestion de patrimoine, j'ai eu du mal à trouver du travail.

Publié le : 23 janvier 2018

158112a2 94a9 4a45 ba77 3a3af924cf38
Je m’appelle Éma Gingras. J’ai 22 ans et je suis originaire de Nantes en France. Je suis arrivée au Québec au mois de janvier 2017 dans le froid et la neige, en laissant derrière moi parents, conjoint et amis.

Publié le : 16 mars 2018