En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

L'arrivée des Européens

La découverte du Québec

Dès 1497, Jean Cabot, navigateur italien à la solde du roi d’Angleterre, aborde la terre canadienne, au nord-ouest de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse. Les pêcheurs de morue (portugais, français et anglais) fréquentaient déjà les eaux poissonneuses de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse, et les chasseurs de baleine s’aventuraient jusque dans l’estuaire du fleuve Saint-Laurent.

Ce furent les premiers qui entrèrent en contact avec les indigènes. Puis, le 24 juillet 1534, le malouin Jacques Cartier quitte Saint-Malo avec trois bateaux (la Grande Hermine, la Petite Hermine et l’Émerillon), débarque à Gaspé, explore le golfe du Saint-Laurent, remonte le fleuve jusqu’à Hochelaga (maintenant Montréal) après s’être arrêté au village de Stadaconé (aujourd’hui… Québec), entre en contact avec les Iroquois. Au cours de trois expéditions qui s’échelonnent jusqu’en 1542, Jacques Cartier prendra possession de tous ces territoires au nom du roi de France, François 1er. C’est lui qui donnera son nom au Canada (de Kanata, signifiant village en huron).

Autres pages sur le même thème

9cd102b5 328f 49f7 a07b 4afc2f798450
La présence anglaise au Québec
Fe2a2836 8652 4f2b b150 a32883848bd8
Condensé de l'histoire moderne du Québec à partir de 1960.