Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Montréal et ses environs

Vue de Montréal en hiver

Carte d’identité

Population : 1 999 795 hab.
Superficie en terre ferme : 498 km2
Densité de population : 4015,7 hab./km2
Taux d’activité : 65%
Taux de chômage : 10,5%
Gentilé : montréalais, montréalaise

L’île de Montréal est constituée de la ville de Montréal et des agglomérations suivantes : Beaconsfield, Baie-D’Urfé, Côte-Saint-Luc, Dollard-Des-Ormeaux, Dorval, Hampstead, Kirkland, L’Île-Dorval, Montréal-Est, Montréal-Ouest, Mont-Royal, Pointe-Claire, Sainte-Anne-de-Bellevue, Senneville, Westmount.

Si vous envisagez de vous établir à Montréal, consultez notre section spécialement dédiée à Vivre à Montréal.

Portrait

Centre culturel, industriel, commercial et financier, Montréal exerce un fort pouvoir attractif sur les immigrants qui ont fait de la ville leur première région d’établissement au Québec. Environ 75 % des nouveaux arrivants s’y installent. En 2011, le territoire montréalais comptait une population de plus de 1,8 million de personnes, dont près de 33 % d’immigrants. Selon le Bulletin statistique sur l’immigration permanente en 2014 (MIDI, Direction de la recherche et de l’analyse prospective), Montréal enregistre 72 % d’admission, la plaçant au 1er rang des destinations choisies par les immigrants du Québec.

Le site de Montréal International, qui a comme mandats d’attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques, ainsi que de promouvoir l’environnement concurrentiel du Grand Montréal, met à disposition une foule de renseignements sur les avantages de vivre et travailler dans le Grand Montréal.

Le Grand Montréal, une économie très diversifiée

Avec près de 66 % des emplois se trouvant sur l’île de Montréal et plus de 400 entreprises qui y ont leur siège social, la métropole mérite bien son titre de centre économique régional. Le secteur des
services domine le marché du travail en fournissant 85 % des emplois. Le Grand Montréal occupe également une place appréciable dans les secteurs financiers, de l’industrie aérospatiale, des technologies de l’information et des communications et il est reconnu au niveau mondial pour son expertise de pointe dans les sciences de la vie. Le secteur du multimédia est en fort développement : la région est reconnue pour son innovation et sa créativité dans les secteurs de la fabrication, les logiciels, les services informatiques, les médias numériques interactifs, etc.

Sa situation géographique fait du Grand Montréal une place stratégique en matière d’échanges commerciaux autant dans les transports que grâce à des accords commerciaux, comme l’Accord de libreéchange nord-américain (ALENA). En juillet 2014, le taux de chômage était de 10,9 % à Montréal.

Selon les prévisions d’Emploi-Québec, 141 800 emplois seront à pourvoir dans la région d’ici 2016, la majorité exigeant un diplôme d’études supérieures. L’emploi sera en hausse dans 19 secteurs d’activité économique. Les secteurs des services monopoliseront plus de 99 % des emplois créés d’ici 2016 notamment dans les services professionnels, scientifiques et techniques, soins de santé et assistance sociale, finances, assurances, immobilier et location, services aux entreprises, services du bâtiment et autres et enfin hébergement et restauration.

A noter que 57,7 % de la population de la région de Montréal est bilingue (anglais-français). Ce taux est nettement supérieur en comparaison à l’ensemble du Québec et du Canada.

Une ville cosmopolite

Avec quelque 120 communautés ethnoculturelles sur son territoire, Montréal est la ville cosmopolite par excellence et la principale région d’accueil des immigrants internationaux au Québec. L’agglomération de Montréal accueille chaque année environ 37 000 immigrants et en compte plus de 30 % dans sa population. Les immigrants récents proviennent majoritairement des pays suivants : Algérie, Maroc, Haïti, France, Chine, Philippines, Liban, Roumanie, Colombie et Mexique.
Source : Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion.

Une vie culturelle dynamique

Montréal est LA ville des festivals, avec plus de 40 festivals et événements internationaux qui s’y tiennent chaque année, dont certains sont de véritables institutions (Festival international de jazz, Festival Juste pour rire, Francofolies, etc.). Les arts du cirque, grâce aux compagnies Cirque du Soleil, Cirque Éloize et Les 7 doigts de la main, entre autres, sont mondialement réputés.

Un parc résidentiel abordable

Bien que les prix de l’immobilier aient tendance à grimper ces dernières années, Montréal reste l’une des rares métropoles au monde où le prix des logements est abordable. Chaque arrondissement de Montréal offre une ambiance et un style de vie. Les loyers diffèrent en fonction de votre quartier d’installation. À l’automne 2013, le loyer moyen des appartements de deux chambres était compris entre 600 et 1400 $ CAN.
Source : Rapport sur le marché locatif, RMR de Montréal, Société canadienne d’hypothèques et de logement, automne 2013.

Une ville sécuritaire

Montréal est une ville dans laquelle on se déplace en toute sécurité. La criminalité, déjà très basse pour une grande ville, diminue régulièrement depuis 1990. Son taux de criminalité est l’un des plus bas en Amérique du Nord, mais le plus élevé au Québec.

Les universités et la relève scientifique, technologique et commerciale

Selon le palmarès QS Best Student Cities de 2013, Montréal se positionne au 2e rang en Amérique du Nord des meilleures villes universitaires, et 9e au monde. Chaque année, les employeurs de la région de Montréal peuvent compter sur un bassin de nouveaux diplômés universitaires issus de branches commerciales, technologiques et scientifiques, garantissant une relève hautement qualifiée. Dans un pays où la qualité de l’enseignement est un souci constant, la région de Montréal se démarque par la réputation de ses universités. Les quatre universités de Montréal sont fréquentées par quelque 150 000 étudiants, dont quasiment 9 % d’étrangers.

D’autre part, la région de Montréal détient la plus grande concentration de compétences en génie au Canada, avec 60 % des cabinets de génie-conseil du pays. Plus de 40  000 ingénieurs résident dans la région métropolitaine. L’un des dix plus grands cabinets de génie-conseil au monde, SNC-Lavalin, y a installé son siège. La région est également riche des écoles et instituts spécialisés affiliés à ces universités, soit l’École des hautes études commerciales (HEC), l’École Polytechnique, l’École de technologie supérieure (ETS), l’École nationale d’administration publique (ENAP), l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et, dans le secteur de la biotechnologie en particulier, l’INRS-Institut Armand-Frappier.


Autres pages sur le même thème

Publicité
Publicité
Publicité