En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Conseils pour créer son entreprise au Québec

Travail de groupe en entreprise

Démarrer une entreprise lorsque l’on est un immigrant ou a fortiori un nouvel arrivant peut s’avérer être un important défi. Il est nécessaire d’acquérir de bonnes connaissances sur la réglementation, la fiscalité, la culture d’entreprise au Québec, le potentiel de son secteur d’activités, etc. Pour cela, il ne faut pas hésiter à bien s’entourer : il existe de nombreux organismes de conseils et de formations qui pourront vous accompagner tout au long de votre démarrage et votre développement. Prenez l’avis également d’immigrants entrepreneurs. Tout cela vous permettra, entre autres, d’accroître votre réseau, l’outil indispensable pour réaliser vos affaires.

Comprendre la culture d’entreprise au Québec

Le culture d’entreprise et du monde des affaires n’est peut-être pas la même au Québec que dans votre pays d’origine. Certains comportements seront donc moins adaptés : il faut ouvrir grand les yeux et les oreilles pour en comprendre le fonctionnement. Parlez-en à des entrepreneurs québécois ou immigrants : leurs conseils, leurs erreurs, leurs ressentis vous guideront.

Établir son plan d’affaires

Évaluer son potentiel de réussite et établir un plan d’affaires sont des étapes incontournables dans la mise en œuvre de votre projet. Un plan d’affaires est l’ossature de son entreprise : il décrit les objectifs et les moyens pour les atteindre avec une planification précise dans le temps. C’est avec ce document que vous réussirez à convaincre des investisseurs et des fournisseurs.

Connaître les exigences réglementaires

Vous devrez acquérir des connaissances sur les normes qui encadrent votre domaine d’activités, sur les lois et règlements en import-export, sur les normes du travail, les assurances pour les biens de l’entreprise et la responsabilité civile, etc. Pour tous ces aspects, il est fortement recommandé de suivre quelques formations : vous y découvrirez beaucoup et surtout vous pourrez poser toutes vos questions à des professionnels.

Maîtriser la comptabilité et la fiscalité au Québec

Que vous soyez travailleur autonome ou chef d’entreprise, vous devez vous soumettre à l’impôt sur le revenu : attention donc à mettre assez d’argent de côté. Des déductions fiscales sont possibles, mais doivent toujours être accompagnées de justificatifs. Si vous versez un salaire, il faudra retenir des sommes sur la paie de votre employé et vous devez aussi payer des charges patronales. Il est également obligatoire de tenir des livres (registres) et de les conserver pendant 6 ans.

Développer son réseau et faire connaître son entreprise

Le réseau est l’une des clés du succès de votre entreprise. Il faut déployer de l’énergie pour développer votre carnet d’adresses. Il est conseillé de bien planifier son réseautage. Pas la peine de courir tous les 5 à 7 : il faut les sélectionner soigneusement et une fois sur place cibler les personnes à qui vous souhaitez parler. Le réseautage vous permettra de faire connaître votre entreprise, trouver des partenaires, développer vos projets. Il fait partie intégrante de votre plan de communication et marketing que vous aurez pris soin d’établir (étude de marché, publicité, site Internet, médias sociaux…).

Autres pages sur le même thème

8f0c016f 5d69 44b0 a452 f718d7c6f676
La TPS (taxe sur les produits et services) et la TVQ (taxe de vente du Québec) sont deux taxes perçues sur la vente de produits et services.
614d5e79 ee49 4cc2 9c80 02adfb736a5f
En tant que créateur d’entreprise, vous allez devoir choisir sa structure juridique en fonction de vos projets, vos besoins et vos objectifs.