En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Familles avec enfants : les options de garderies au Québec (avant 5 ans)

Salle de maternelle

Les différents modes de gardes pour les enfants de moins de 5 ans

Au Québec, les enfants ne sont scolarisés qu'à partir de 5 ans pour une année de maternelle. Si certaines écoles offrent tout de même la possibilité de faire une année de prématernelle dès l'âge de 4 ans, elles ne sont pas la norme. Les parents doivent donc recourir à un système de garderie pour leurs enfants de 0 à 5 ans.

Les centres de la petite enfance (CPE) sont des organismes à but non lucratif subventionnés par l'État québécois. Leur coût, peu élevé, se divise entre une contribution de base et une contribution additionnelle proportionnelle aux revenus des parents. La contribution de base est de 8,05 $ CAN par jour et par enfant (au 1er janvier 2018). La contribution additionnelle est réduite de moitié pour le deuxième enfant. Aucune contribution additionnelle n'est demandée à partir du troisième enfant.

Les garderies privées subventionnées ou non sont des entreprises à but lucratif. Les garderies subventionnées offrent des places à contribution réduite tandis que les autres fixent elles-mêmes leur tarif (généralement entre 40 et 60 $ CAN par jour).

Les services de garde en milieu familial permettent à votre enfant d'être gardé dans une résidence privée par un responsable des services de garde ayant validé une formation spécifique et soumis à des normes prévues par la loi. Ces endroits peuvent également offrir des places à contribution réduite.

La gardienne : vous pouvez confier votre enfant à une personne qui viendra à votre domicile. Dans ce cas, elle pourrait être considérée comme une salariée. Pour faire garder vos enfants quelques heures dans la semaine, des jardins d'enfants ou des haltes-garderies proposent ce service.

Quand chercher une place en garderie ?

Les places dans les garderies subventionnées, notamment celles en CPE, sont particulièrement prisées. Le délai d'attente peut être très long avant que votre enfant n'y ait accès. Vous pouvez inscrire votre enfant sur la liste d'attente du portail « La Place 0-5 », qui est le guichet unique d'accès aux places en service de garde à contribution réduite, et ce, dès le début de votre grossesse ou de votre arrivée au Québec.

Où trouver une garderie ?

Pour vous aider dans votre recherche et trouver les coordonnées des services de garde près de chez vous ou de votre travail, vous pouvez utiliser le localisateur de services de garde du ministère de la Famille.

Pour repérer l’ensemble des services de garde près de chez vous et des places disponibles, la consultation de l’outil en ligne Ma garderie s’avère utile.

Les allocations pour frais de garderies au Québec

Si la garderie où vont vos enfants n'est pas subventionnée, les frais que vous devrez acquitter vous donneront droit à un crédit d'impôt calculé sur votre revenu familial. Il est également possible, sous certaines conditions, de demander des versements anticipés de ce crédit d'impôt, qui se font uniquement par dépôt direct et que vous recevrez au plus tard le 15ème jour de chaque mois. 

Cependant, si vous avez un statut de travailleur temporaire (ou d'étudiant international), vous ne pourrez pas bénéficier du crédit d'impôt par versements anticipés. Vous pourriez recevoir le crédit d'impôt seulement une fois par an après votre déclaration d'impôt. C'est important d'avoir cela en tête car ceci aura des conséquence sur votre trésorerie mensuelle. A titre d'exemple, si vous avez deux enfants en âge d'aller à la garderie, et que vous avez des places dans une garderie privée non subventionnée, cela signifie que chaque mois, vous payerez environ 1500 $ à 2000 $ (basé sur un coût moyen de 40 $ par jour et par enfant) de frais de garderie. Et vous ne toucherez le crédit d'impôt qu'après votre déclaration annuelle de revenus.

Autres pages sur le même thème

82f9be13 4aeb 4993 9e34 d837b07c10b7

Après le secondaire, les élèves peuvent fréquenter le cégep, une entité particulière au Québec. Cégep est l’acronyme de Collège d’enseignement général et professionnel. Il s'agit d'un établissement d’enseignement public qui offre deux années de transition entre la fin du secondaire et l'université. Les établissements privés parlent eux de collèges. L'enseignement collégial est considéré comme faisant partie de l'enseignement supérieur. 

Le cégep ou le collège fait le pont entre l’adolescence et l’âge adulte en proposant à l’étudiant un encadrement plus rigoureux qu’à l’université, tout en favorisant l’acquisition de l’autonomie et de l’indépendance. 

Un diplôme d’études collégiales (DEC) est délivré à l'issue de la formation.  Il offre :

  • une formation générale,
  • une formation technique orientée vers la vie professionnelle.

L’admission au Cégep se fait sur dossier et non sur concours ou examen. Il faut s'adresser à l'un des trois Services régionaux d'admission :

Il existe quelques collèges publics qui ne font pas partie d’un SRA. Dans ce cas, les demandes d’admission doivent être envoyées directement à l’établissement. Pour s'inscrire dans un collège privé, la demande d’admission, les documents et le paiement requis doivent être envoyés directement à l’établissement d’enseignement retenu.

Après le collégial, les étudiants peuvent se diriger vers l'université.

9462ec8c 5e60 46c5 8cd7 8ffbe934b303
Au Québec, l’école est obligatoire de 6 ans jusqu’ à 16 ans.