En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Page

Les informations clés de la province du Québec (Canada) : superficie, population, capitale, langue, monnaie, drapeau, politique.
Les principales zones géographiques du Québec (Canada), les forêts, les rivières, les plateaux, les monts, les lacs, le Saint-Laurent, le bouclier canadien…
La politique de francisation au Québec et l'évolution du cadre réglementaire en matière de langues depuis la fin des années 1960.
Un régime parlementaire qui privilégie deux niveaux de représentation et de légifération : au fédéral et au provincial.
L'économie québecoise repose d'abord sur ses industries forestière, minière et hydroélectrique ainsi que les technologies de pointe.
La justice au Québec : tribunaux compétents, services juridiques, aide à la représentation, médiation et procédures simplifiées
Les quatre principaux corps de police présents au Québec, leurs attributions et les conditions dans lesquelles ils sont susceptibles d'intervenir.
Le Québec et l'expression de son patrimoine culturel à travers le cinéma, la littérature, la musique et les festivals qui font sa renommée.
Le Québec se distingue par la diversité et le dynamisme de sa sphère médiatique d'information : presse, radio, télévision et internet.
Le sport au Québec est ancré dans les traditions, qu'il s'agisse de hockey, ski, patin à glace en hiver ou de course automobile, soccer ou football canadien en été.
L'Abitibi-Témiscamingue, vaste région connue pour ses mines d'or, son agriculture et ses forêts, entend aussi développer les secteurs de l'éducation et de la santé.
Le Bas-Saint-Laurent mise sur les secteurs maritime, de l'écoconstruction et des technologies environnementales tout en valorisant une scène culturelle dynamique.
La région de Capitale-Nationale et la ville de Québec, siège du gouvernement de la province, se distinguent par la stabilité et la vitalité de leur économie en d'être un centre renommé de formation.
À distance égale de Montréal, Québec et des États-Unis, le Centre-du-Québec est un carrefour en plein essor grâce à ses industries manufacturières et son agriculture.
Chaudière-Appalaches tire pleinement parti de sa situation stratégique et prospère grâce à ses industries forestières, agroalimentaires, manufacturières et touristiques.
La Côte-Nord n'attire pas que les amoureux de nature et d'espaces immenses : ses ressources naturelles sont riches et variées et sa côte attire chaque année plus de touristes.
Entre lacs et montagnes, l'ancienne région des Cantons de l'Est puise son dynamisme de sa proximité avec les États-Unis mais aussi du très dynamique centre universitaire de Sherbrooke.
La péninsule de Gaspésie et les Îles de la Madeleine ont de sérieux arguments : littoral somptueux, montagnes arborées, ressources naturelles et produits de la mer.
Dans le prolongement de Montréal et Laval, la région de Lanaudière navigue entre urbanisation et vastes terres fertiles qui lui confèrent une solide économie, en particulier bioalimentaire et touristique.
Haut-lieu d'industrie autant que de villégiature et notamment connue pour son fameux Mont-Tremblant, la région est l'une des premières destinations nature à proximité des centres urbains.
Accessible en métro depuis Montréal, la 3ème ville la plus peuplée du Québec allie un développement urbain responsable, sa Technopole de renommée mondiale et espaces verts.
Si la Mauricie est d'abord connue pour son parc national et ses lacs, elle est aussi une région historique du Québec portée par ses ressources naturelles et un dynamique secteur de l'énergie.
Seconde région la plus peuplée du Québec, la Montérégie conjugue tous les avantages des grands centres urbains et ruraux pour s'imposer comme passage obligé entre le Québec et les États-Unis.
La métropole montréalaise constitue le coeur artistique, culturel et économique de la province, de même que l'une des principale ville étudiante d'Amérique du Nord.
La plus grande région du Québec est aussi la moins peuplée : le Nord-du-Québec est à la fois vivier de ressources naturelles et environnement récréotouristique d'exception.
Stratégiquement placée entre Ottawa et de grands centres d'affaires américains, l'Outaouais connaît une croissance soutenue, notamment dans les technologies de l'information.
Offrant une structure dynamique d'accueil des nouveaux arrivants, la vitalité de la région est économique autant que touristique et même étudiante.
Repérages et balisage du terrain réalisés directement sur place peuvent aider à franchir un cap vers l'installation : ambiance, villes, quartiers, entreprises, etc.
La démarche d'immigration et d'installation au Québec a un coût qu'il est possible de prévoir et d'anticiper afin d'éviter toute déconvenue une fois sur place.
Que l'on concentre ses efforts sur l'acheminement de ses biens ou que l'on envisage une solution d'aide plus globale à la relocalisation, des solutions existent.
S'il est possible de mandater une société pour trouver la perle rare, les solutions ne manquent pas, qui permettent de faire ses recherches sur place : locations de courtes durées, auberges, etc.
Le meilleur moyen de ne pas de faire surprendre en douanes est encore de bien s'y préparer : avoir ses papiers en règle, connaître les bureaux d'immigration compétents et faire preuve de patience.
Le numéro d'assurance sociale (NAS) est un pré-requis nécessaire à l'exercice d'un travail, au paiement des impôts et à l'obtention de certains services gouvernementaux.
Si l'accès aux soins de santé est gratuit et universel, au Québec, il s'agit de bien s'y retrouver entre délai de carence, carte soleil, assurance médicaments et assurances privées.
La conduite automobile au Québec est soumise à des règles particulières à connaître pour s'éviter de mauvaises surprises en lien avec le permis, l'immatriculation ou encore l'assurance.
Plusieurs solutions permettent de surfer gratuitement sur internet : outre les enseignes traditionnelles et les bibliothèques municipales, des réseaux sans fil sont ouverts à Montréal et Québec.
Une formalité généralement gratuite et discrétionnaire qui simplifie certaines procédures et formalités administratives avec son pays d'origine.
À nouveau pays, nouvelles façons de consommer et de faire ses achats : alimentation, alcool, hygiène et santé ou encore culture demanderont peut-être un temps d'adaptation.
Si les taxes relèvent de la compétence des provinces et sont propres au Québec, il s'avère aussi utile, au quotidien, de connaître les usages en matière de pourboires.
Le système bancaire québécois dispose de particularités qu'il est bon de connaître avant de choisir son établissement et ses modes de paiements : cartes de débit, de crédit et chèques.
Il existe au moins 4 façons simples et populaires d'accéder à l'automobile au Québec : l'achat, la location, l'autopartage et le covoiturage.
Sur les routes québécoises, les principales règles de sécurité concernent le port de la ceinture, les sièges auto, la vitesse et bien sûr l'alcool.
La question de la santé, rendue délicate par la pénurie de médecin dont souffre le Québec, requiert l'attention du nouvel arrivant qui doit s'y retrouver entre médecins de famille, cliniques et autres urgences.
Au régime d'assurance santé québécois, à la fois gratuit et universel, s'ajoutent un certain nombre d'exceptions et régimes spéciaux : médicaments, dentaire et assurances privées.
Les personnes affiliées à la RAMQ pourront bénéficier d'un suivi de grossesse et d'un accouchement gratuits dans les établissements public ou encore choisir le privé, plus onéreux.
Lors d'un accouchement, les parents disposent de 30 jours pour inscrire l'enfant à l'état civil, à l'appui du constat et de la déclaration de naissance.
Au Québec, le père comme la mère peuvent bénéficier d'un congé parental qu'il leur est possible de se partager, dans la limite de 52 semaines continues suivant la naissance.
En marge de certains crédits d'impôts, des aides aux familles existent aux niveaux provincial et fédéral, de façon cumulative, et qui requièrent donc des démarches distinctes.
Retrouvez toutes les informations nécessaires au choix d'un mode de garde pour vos enfants au Québec et au Canada.
Civil ou religieux, le mariage au Québec va nécessiter certaines démarches et formalités, dont certaines spécifiques aux immigrants.
En cas ed décès, l'inscription au Registre de l'état civil du Québec est obligatoire.
Téléphone fixe et cellulaire, internet mobile et résidentiel... : le Québec n'échappe pas à la jungle d'une offre plutôt chère et moins performante qu'ailleurs.

Guide

Vivre à Montréal et dans ses environs
Travailler au Québec

Webmagazine

Venir étudier au Québec
Bien gérer ses finances au Québec

Témoignage

Anthony Grolleau-Fricard a souvent contribué aux travaux d'Immigrant Québec.

Frederic Prat est conseiller au mouvement Desjardins pour le programme Immigrant Investisseur.

Témoignage de Yannick Nzudie, étudiant à Montréal originaire du Cameroun

Ma particularité professionnelle est que j'ai immigré au Québec en milieu de carrière. Ma femme travaillait comme consultante en finance et j'étais ingénieur en TI chez Air Liquide.

Mustapha Terki est une petite star dans le monde de la culture à Montréal.

Témoignage de Nicole Lamproye, Belgique

Un témoignage de Hocine et Tinihenene Didaoui, Algérie

Un témoignage de Pedro Martinez, Mexique

Originaire de Paris, de formation école de commerce puis MBA avec une expérience de cinq années aux Émirats arabes unis, je suis rentré en France avec ma femme fin 2009.

En Algérie, je travaillais en tant qu'ingénieure en génie mécanique dans une grande entreprise qui fabrique des engins de travaux publics comme des grues télescopiques, des pelles hydrauliques, des chargeurs, etc.

Un témoignage de Annick Senghor, Sénégal

Un témoignage de Olivier Colot, Belgique

Un témoignage de Érasme Patrick Bizumuremyi, Rwanda

Désireuse d'obtenir un emploi durable avec des perspectives intéressantes, Sophie est retournée aux études pour effectuer une reconversion professionnelle dans le domaine des assurances.

J’ai immigré au Québec avec la résidence permanente en poche et une promesse d’embauche.

J’ai découvert la Belle-Province à l’occasion d’un stage de 5 mois dans le domaine du tourisme à Québec, la ville.

J’ai obtenu la résidence permanente grâce au système de parrainage.

J’ai choisi d’immigrer au Québec pour suivre mon conjoint, Québécois, et qui, comme moi, est ingénieur forestier...

Ma conjointe est Québécoise. Je l'ai rencontrée en 2014, alors qu'elle visitait la France.

Témoignage de Nicolas, étudiant, argentin

Je suis arrivé dans la ville de Québec en 2009 avec mes frères pour rejoindre mon père qui habitait déjà là-bas.

Au Pérou, nous vivions une situation très difficile et nous avons décidé de partir assez précipitamment pour le Québec en 2002.

En fin d’année 2009, j’ai fait le grand saut vers le Québec avec mon épouse et mon petit gars de 22 mois.

Nous avons préparé notre immigration pendant six ans et l’avons construite comme un projet de famille.

Virginie et Cyrille sont tous les deux français.

Nous avons immigré au Québec les « yeux fermés », sans parler français et sans aucun préparatif en amont.

En 2004, nous avons décidé avec ma femme et mes deux filles de venir nous installer au Québec.

Pour moi Montréal est la combinaison idéale entre les cultures européenne et nordaméricaine.

Je suis arrivée en mars 2014 avec un permis de travail rattaché à mon conjoint qui était étudiant.

Nous nous sommes préparés durant un an et demi avant de partir.

En 2014, nous avons repris un restaurant asiatique à Carleton-sur-Mer.

J’ai découvert l’Ordre des Infirmières et Infirmiers du Québec et que pour être infirmier il fallait que je fasse une formation reconnue par l’Ordre.

J'avais réalisé mes études en Suisse et en Chine et aucun de mes diplômes n'étaient reconnus au Québec.

Avant de venir à Montréal, nous avons pris le temps de bien préparer notre projet d'immigration durant deux ans.

En arrivant au Québec, je voulais suivre les traces de mon père qui était infirmier.

La qualité de la formation et la possibilité de vivre au Québec m'ont poussées à réaliser mes études ici.

J'ai repris mes études à HEC Montréal pour suivre une maîtrise professionnelle en commerce électronique durant deux ans.

Je suis venu pour la première fois à Montréal, en 2004, pour un salon professionnel.

J'avais commencé à apprendre le français au Mexique par des exercices en ligne sur le site Internet du ministère de l'Immigration mais cela ne suffisait pas.

Partenaires

Centre de ressources en employabilité Montréal Centre-Ville

Le Club de recherche d’emploi Montréal Centre-Ville a pour mission de favoriser l’employabilité en tenant compte des besoins des personnes et avec sensibilité.

HP & Associés

HP & Associés a créé un concept unique de conciergerie immobilière pour apporter le maximum de services sur mesure et d'accompagnement dans toutes les démarches relatives à l'achat, la vente ou la location de propriétés.

PVTistes.net

PVTistes.net est le site incontournable pour tous ceux qui souhaitent bénéficier du Programme Vacances-Travail (PVT, VVT, WHV).

Collège de Maisonneuve

Maintient une offre de plusieurs ateliers et cours de perfectionnement accessibles à tous, ainsi qu'une vingtaine de programmes d’études, qui répondent aux besoins d’acquisition et d’actualisation de compétences.