Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 13 décembre 2017

L’intégration des nouveaux arrivants à Québec

Est-ce que parce que la Ville de Québec est économiquement en excellente santé qu’elle attire de plus en plus de nouveaux arrivants ? Ou est-ce parce qu’il y a beaucoup d’immigrants qui la choisissent pour s’installer qu’elle présente une telle richesse dans tous les domaines ? Toujours est-il qu’on peut affirmer sans équivoque que cette ville offre des atouts hors du commun pour celles et ceux qui veulent y vivre, qu’ils soient nouveaux arrivants ou anciennement arrivés… 

De la Colombie à Québec

Un diplôme d’ingénieur en mécanique en poche, Laura Chinchilla a fait une demande de résidence permanente pour venir vivre dans la ville de Québec, un choix motivé par son aspiration au calme et à une qualité de vie. À son arrivée, elle s’est rapprochée du Service d'orientation et d'intégration des immigrants au travail (SOIT). Inscrite à des ateliers, elle a appris à connaître les subtilités du marché du travail québécois. Parce que, dit-elle, « on a beau parler le français, savoir écrire et avoir la volonté, si on n’est pas guidé, on peut mettre un peu plus de temps pour obtenir un travail ». Apprendre le vocabulaire, à rédiger un CV selon les normes québécoises, cibler les bonnes entreprises : autant de repères qu'elle a pu acquérir auprès du SOIT. « Leur rôle en tant qu’intermédiaire, a été indispensable à mes yeux. Mon interlocutrice m’a accompagnée tout le long du processus. Elle a fait tout le travail d’arrimage avec l’entreprise. Je peux comprendre que l’employeur puisse avoir un doute quand il voit un cv avec un nom qui n’est pas d’ici, et ne pas en faire son premier choix. Justement, c’est là que cette personne les a rassurés et j’ai pu passer les étapes d’entretien et être embauchée ! »

Même quand on n’est pas francophone

Laura Chinchilla est arrivée quelques mois avant son conjoint, César González, ingénieur lui aussi. Alors qu’elle se formait à la recherche d’emploi, elle a évoqué la venue future de son mari. Sa conseillère s'est proposée de rencontrer César une première fois, via Skype. Peu de temps après, celle-ci planifie un autre entretien, cette fois avec une entreprise à la recherche d'un profil professionnel identique à celui de César. Il a été embauché dès son arrivée à Québec. Particularité de l'histoire : César González était loin de maîtriser le français. Ses entrevues se sont passées à chaque fois avec une traductrice. Mieux encore, l’entreprise pour laquelle il travaille lui offre à présent des cours de francisation. Le couple est aujourd’hui installé à Québec, heureux et serein. Cerise sur le gâteau, selon Laura : « En allant aux ateliers, j’ai pu faire connaissance avec d’autres personnes qui étaient dans le même cas que moi. Nous avons suivi les évolutions des uns et des autres, c’était très motivant. On a élargi notre cercle et on a mis en place le réseautage. Certains sont devenus des amis. C’est ce qui fait toute la différence ! »

***

 

Si vous avez décidé de vous établir dans la ville de Québec ou dans ses environs, sachez que vous pouvez vous faire aider dans votre recherche d’emploi par le SOIT (service d’orientation et d’intégration des immigrants au travail), qui vous proposera un entretien avec un conseiller et vous guidera dans cette démarche. 

 

(L’usage du masculin a pour but d’alléger le texte sans préjudice pour la forme féminine.)

Auteur : SOIT (Service d'orientation et d'intégration des immigrants au travail)

Offre des activités de recherche d’emploi personnalisées

En savoir plus

Autres conseils d'experts

5c6eee3c ae6d 474d a94c a2ea5faa8273
Au Québec, plus de 80 % des occasions professionnelles ne passent pas par les canaux traditionnels de recherche d’emploi.

Publié le : 16 mai 2018

580715a9 b410 450b 8be7 3b5b7b436047
Comprendre et se faire comprendre est un défi formidable pour les nouveaux arrivants* allophones. Par ici propose de leur enseigner le français par l’écoute, la discussion et la lecture, en tenant compte des obstacles fréquemment rencontrés au cours d’une journée normale. En voici sept moments clés :

Publié le : 24 avril 2018