En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 27 octobre 2017

Québec : une ville qui recrute

La région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec affiche le taux de chômage le plus bas au Canada. Une augmentation régulière du produit intérieur brut (PIB), l’implantation et l’expansion des entreprises, une hausse modérée de la population active : autant de facteurs qui contribuent à une vitalité de l'emploi qui devrait croître jusqu’en 2020. Des facteurs qui participent ainsi au dynamisme de toute la région, dont le pouvoir d'attraction commence à faire faire tourner les têtes.

L'insolente santé du marché du travail

Pour certains économistes, un taux de chômage proche ou inférieur à 5% signifie le plein emploi. En septembre 2017, ce taux s'établissait à 4,1% de la population active dans la RMR de Québec. Cette vitalité économique de la région est mise en évidence par des entreprises qui se développent et qui ont besoin de recruter du personnel. Les taux d’activité et d’emploi, qui sont les plus élevés de la province, combinés aux chiffres très faibles de demandeurs d’emploi, sont de bons indicateurs de la vigueur du marché du travail. Surtout quand on sait que 90% des personnes qui ont entre 25 et 54 ans occupent un emploi, on comprend alors qu’on a affaire à une manne exceptionnelle d’embauches.

Qui recrute ?

La ville de Québec, second pôle économique de la province, de même que la région de Capitale-Nationale offrent des perspectives d’emploi très diversifiées grâce à la variété de ses pôles économiques et aux besoins de main d'oeuvre et de compétences dans tous les secteurs d'activités. Technologies de l’information et de la communication, géospatial et électronique font partie des domaines fortement en demande de ressources humaines. C’est aussi le cas de la sphère scientifique, sciences de la vie, santé et nutrition en tête. Et il en va de même dans les secteurs de la finance, des assurances, du patrimoine et du tourisme. Sans oublier l'économie du développement durable, qui a elle aussi le vent en poupe.

Les profils les plus recherchés

Vous avez terminé votre cycle d’études secondaires et vous êtes attiré par le domaine de la santé ? Renseignez-vous sur les métiers d’aide-soignant ou d’aide-infirmier. Les personnes qui aspirent à la mécanique peuvent se diriger sans risque vers les métiers de mécaniciens, machinistes ou opérateurs. Titulaires d’un DEC, postulez à une fonction administrative ou choisissez l’électronique, si vous n’êtes pas séduit par le design ou l’illustration. Si vous avez complété vos études par un cycle universitaire, les assureurs, orthophonistes, ingénieurs électriciens ou électroniciens sont très fortement demandés. Enfin, quel que soit votre choix de profession, gardez toujours à l'esprit que vos compétences, la maîtrise de vos connaissances, et vos qualités personnelles restent vos meilleurs atouts. La ville de Québec vous offre une opportunité de faire le métier que vous aimez dans un marché foisonnant. Qu’attendez-vous pour postuler ?

***

 

Si vous avez décidé de vous établir dans la ville de Québec ou dans ses environs, sachez que vous pouvez vous faire aider que ce soit à titre personnel ou dans votre recherche d’emploi par le SOIT (service d’orientation et d’intégration des immigrants au travail), qui vous proposera un entretien avec un conseiller et vous guidera dans cette démarche. 

 

(L’usage du masculin a pour but d’alléger le texte sans préjudice pour la forme féminine.)

Auteur : SOIT (Service d'orientation et d'intégration des immigrants au travail)

Offre des activités de recherche d’emploi personnalisées

En savoir plus

Autres conseils d'experts

4d343b77 8803 41b5 8146 e597b508c140
Vous êtes en vacances ou préparez votre arrivée au Québec, et vous savez que vous ne résisterez pas à l’envie de rapporter quelques souvenirs à manger, à offrir ou à garder. Avant de faire votre valise, voici quelques vous éviter les mauvaises surprises à l’enregistrement de vos bagages ou à votre passage en douanes.

Publié le : 13 juillet 2018

04aef202 1da8 4776 834e 31965bd66848
Affichant un taux de chômage à 5,3% en mai 2018, le marché de l'emploi québécois se porte plutôt bien. Si vous souhaitez donner une nouvelle dimension à votre carrière au Québec, il est impératif de bien se renseigner au préalable. Voici un état les lieux du marché du travail québécois.

Publié le : 13 juillet 2018