Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

La retraite au Québec

Retraités au restaurant

La retraite au Québec peut être prise à l’âge de 65 ans pour bénéficier de l’intégralité des prestations financières liées à la cessation d’activités. Vous pouvez vous mettre à la retraite à 60 ans, mais dans ce cas, vous ne percevrez qu’une partie des rentes. Avant 60 ans, vous ne percevrez rien jusqu’à l’atteinte de cet âge.

En vous mettant à la retraite, vous bénéficierez d’une rente des régimes publics : la Sécurité de la vieillesse et le Régime de pension du Canada (fédéral) et le Régime de rentes du Québec (provincial). Généralement, le montant de chacune de ces rentes est peu élevé. C’est pourquoi la retraite au Québec doit se planifier tout au long de la vie. Les Québécois cotisent à des régimes de retraite privés : régime complémentaire de retraite (dits fonds de pension), compte de retraite immobilisé (CRI) ou fonds de revenu viager (FRV). Certains employeurs permettent à leurs salariés de cotiser à des régimes de retraites privés, généralement intéressants.

Bénéficier de la retraite au Québec

Pour bénéficier des versements de la Sécurité de la vieillesse et régime de pension du Canada, vous devez avoir vécu au moins 10 ans au Canada après l’âge de 18 ans. En fonction du nombre d’années que vous aurez vécu au Canada au moment de votre retraite, vous toucherez une pension pleine ou une pension partielle.

Le montant de la rente versée par le Régime de rentes du Québec équivaut à 25 % de la moyenne mensuelle des revenus sur lesquels vous avez cotisé. Le montant est plafonné à 960 $ en 2011. Vous pourrez toucher également une rente de conjoint survivant si votre époux/conjoint est décédé.

Pour percevoir ces rentes, vous devez obligatoirement en faire la demande.

Ententes de sécurité sociale entre le Québec et des pays étrangers

N’oubliez pas de vérifier si le Québec a signé une entende de sécurité sociale avec le ou les pays dans lesquels vous avez cotisé à un régime de retraite.

Les 32 pays signataires d’une entente avec le Québec sont les suivants : Allemagne, Autriche, Barbade, Belgique, Chili, Chypre, Croatie, Danemark, Dominique, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Jamaïque, Luxembourg, Malte, Maroc, Norvège, Pays-Bas, Philippines, Portugal, République tchèque, Sainte-Lucie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie, Uruguay.

Adressez-vous au Bureau des ententes de sécurité sociale (BESS) de la Régie des rentes du Québec pour accomplir les démarches qui vous permettront de toucher la pension d’un pays étranger ou d’obtenir un certificat d’assujettissement.

Régime enregistré d’épargne-retraite (REER)

Au Québec, vous entendrez souvent parler du REER qui est un régime dans lequel il est possible de placer de l’argent en vue d’économiser pour sa retraite. L’argent placé et ses revenus ne sont pas imposables tant qu’ils restent dans le REER. Vous pouvez contribuer à votre REER jusqu’à l’âge de 71 ans. À ce moment, vous devrez transférer votre argent vers un autre fonds ou rente. Si vous retirez les placements de votre REER, ils deviennent imposables.

Adressez-vous à votre institution financière pour en savoir plus sur les REER et autres possibilités de placement pour la retraite.


Publicité
Publicité
Publicité