En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Les métiers réglementés de l’industrie de la construction

Chantier de construction au Québec

Pour exercer au Québec un métier réglementé ou une occupation conventionnée de l’industrie de la construction, une personne doit détenir un certificat de compétence délivré par la Commission de la construction du Québec (CCQ). Ce certificat atteste que la personne possède les compétences pour travailler sur les chantiers québécois. La CCQ est responsable de l’application de la Loi sur les relations du travail, de la formation professionnelle et la gestion de la main d’œuvre dans l’industrie de la construction.

Que ce soit à titre de travailleur, d’employeur ou de représentant désigné, trois conditions minimales doivent être remplies :

  • être âgé d’au moins 16 ans,
  • avoir réussi le cours Santé et sécurité générale sur les chantiers de construction (30 heures),
  • détenir un certificat de compétence délivré par la Commission de la construction du Québec.

Il est recommandé de communiquer avec la CCQ avant votre arrivée au Québec pour présenter votre dossier et avoir un maximum d’informations sur ce qui vous attend à l’arrivée. Il s’agit des métiers de la construction et occupations spécialisées suivantes : arpenteur, boutefeu, briqueteur maçon, calorifugeur, carreleur, charpentier menuisier, chaudronnier, cimentier applicateur, couvreur, électricien, électricien spécialisé en installation de systèmes de sécurité, ferblantier, ferrailleur, frigoriste, grutier, mécanicien d’ascenseur, mécanicien industriel (de chantier), mécanicien de machines lourdes, mécanicien en protection-incendie, monteur d’acier de structure, monteur mécanicien (vitrier), monteur de lignes, opérateur d’équipement lourd, opérateur de pelles mécaniques, peintre, plâtrier, poseur de revêtements souples, poseur de systèmes intérieurs, scaphandrier, serrurier de bâtiment, soudeur et soudeur en tuyauterie haute pression et tuyauteur.

Autres pages sur le même thème

Bf1cbaa4 e201 43d8 8a94 86b5bf0fee8c
Pour enseigner à l'école primaire et secondaire au Québec, il faut obtenir des autorisations.
1c488458 df80 49be b613 a7fda34442c2
Des organismes proposent des accompagnement aux ingénieurs pour les aider à intégrer l'Ordre professionnel des ingénieurs du Québec.