Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Découvrir les quartiers de Montréal

Panorama de Montréal

La métropole québécoise doit sa vitalité à une vie de quartier riche et animée, où chacun trouve son compte. Pour en savoir plus sur les arrondissements et nombreux quartiers qui composent la métropole, vous pouvez vous rendre sur le site Habiter Montréal, un outil utile pour déterminer le secteur qui répondra le mieux à vos besoins.

Ahuntsic-Cartierville

Idéalement situé en bordure de la rivière des Prairies, à l’extrémité nord-ouest de Montréal, le quartier Ahuntsic-Cartierville est essentiellement résidentiel et offre une belle qualité de vie. Nombreuses sont les familles qui profitent du parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, dont le sentier pédestre offre de magnifiques points de vue de la rivière. Porté par 300 ans d’histoire, le parc abrite aussi quelques vestiges historiques dont l’ancien moulin et le pressoir à pommes. Pour les sportifs, le complexe Claude Robillard propose de multiples installations dont des pistes d’athlétisme, une arène de boxe, un terrain de soccer et une piscine de taille olympique.

Il est desservi par les stations Crémazie, Sauvé et Henri-Bourassa (ligne orange).

Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce

Beaucoup d’immigrants choisissent de s’installer dans ce secteur métissé très animé, qui compte une forte population d’étudiants, mais aussi le plus grand nombre de familles. On y trouve des logements abordables, mais aussi des maisons avec un joli cachet patrimonial. Notre-Dame-de-Grâce (NDG) s’avère plus résidentiel que Côte-des-Neiges, avec des résidences qui démontrent le caractère plutôt aisé de ce quartier à majorité anglophone. Le quartier abrite quelques établissements d’enseignement renommés comme HEC Montréal, l’Université de Montréal et son École Polytechnique, le Collège Jean-de-Brébeuf et le Collège international Marie-deFrance, deux établissements privés. Les principaux attraits sont l’Oratoire Saint-Joseph, le cimetière Notre-Dame-des-Neiges et le mont Royal.

Proche du réseau autoroutier, ce quartier est desservi par les stations de métro Édouard-Montpetit, Université-de-Montréal et Côte-des-Neiges (ligne bleue), de même que par les stations Snowdon (lignes bleue et orange) et Villa-Maria (ligne orange).

Le centre-ville

Ce secteur, qui fait partie de l’arrondissement Ville-Marie (qui compte neuf quartiers), est un territoire de contrastes marqué par une activité trépidante. Un mélange d’économie et de culture, d’environnement et de patrimoine, d’ancien et de moderne. On y trouve la plus grande artère commerciale de Montréal (la rue SainteCatherine), le centre des affaires, de nombreux établissements d’enseignement, un grand nombre de musées et une offre culturelle foisonnante dans le Quartier des spectacles, incluant la Place des Arts. Le centre-ville englobe aussi une multitude d’espaces verts, dont le parc Jean-Drapeau, composé des îles Sainte-Hélène et Notre-Dame, qui abrite notamment la Biosphère, le circuit GillesVilleneuve et le Casino de Montréal. Il s’agit du centre-ville le plus habité au Canada.

Le secteur est desservi par plusieurs stations de métro situées sur les lignes orange, verte et jaune.

Le Vieux-Montréal

Poumon historique de la métropole, ce quartier jouxtant le centre-ville et bordé par le Saint-Laurent est très prisé des touristes, qui aiment venir se promener dans ses rues pavées. Les places d’Armes et Jacques-Cartier, très animées en été, figurent au chapitre des incontournables, de même que la basilique Notre-Dame, le Château Ramezay et le musée Pointe-à-Callière, construit sur les fondations mêmes de la ville. En matière de logements, le VieuxMontréal compte de nombreux lofts aménagés plutôt luxueux.

Le Vieux-Montréal est desservi par les stations de métro Champde-Mars et Place-d’Armes (ligne orange).

Le Quartier Latin

Bien connu des étudiants de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), ce périmètre situé entre la rue Sherbrooke et le boulevard de Maisonneuve, à deux pas de la Grande Bibliothèque, dévoile un caractère bien trempé. Son dynamisme culturel a bâti sa réputation, tout comme sa panoplie de bars, restaurants et autres brasseries artisanales. On y trouve également un cinéma et plusieurs salles de spectacles, dont le Théâtre Saint-Denis. Les soirées estivales y sont particulièrement animées. Ce n’est probablement pas un secteur à privilégier si l’on aime la tranquillité !

Il est desservi par la station de métro Berri-UQAM (lignes jaune, orange et verte), l’une des plus fréquentées du réseau.

Le Village

S’étirant sur la rue Sainte-Catherine, en direction est, entre les métros Berri-UQAM et Papineau, ce quartier du centre-ville est l’antre du Village gai, l’un des plus importants au monde. Ce lieu très festif où cohabitent bars, restaurants et boutiques sert notamment de décor au festival international Mtl en Arts et à la Fierté Montréal. Il a pour particularité d’être fermé à la circulation de mai à septembre. Le secteur compte quelques salles de spectacles notoires comme le Lion d’Or, le Théâtre National et l’Olympia. Les grands studios de radio et de télévision québécois Radio-Canada et TVA y ont leur siège, tandis que le studio de Télé-Québec est situé tout près, de même que le pont Jacques-Cartier, où se presse chaque été une foule immense venue assister à l’International des Feux Loto-Québec (juillet), l’une des plus prestigieuses compétitions pyrotechniques au monde.

Le Village est accessible par les métros Beaudry et Papineau (ligne verte).

Le Plateau-Mont-Royal

« Le Plateau », comme on le surnomme, est l’arrondissement le plus peuplé de Montréal, très prisé des personnes originaires de France qui sont nombreuses à s’y installer. L’arrondissement est également l’un des plus jeunes de la ville, puisque 40 % de ses 100 000 habitants ont moins de 35 ans. Ses rues célèbres ont pour nom Duluth, Mont-Royal, Rachel, Saint-Denis, ou encore l’avenue du Parc. On y trouve une grande variété de magasins, de bars et de restaurants qui contribuent à la réputation de destination branchée du Plateau. Les familles qui y vivent apprécient ses nombreux espaces verts, dont les grands parcs La Fontaine et Jeanne-Mance, sans oublier le mont Royal, véritable oasis au cœur de la ville. Le secteur recense une vingtaine d’écoles primaires et secondaires. La grande majorité des résidents sont des locataires (80 %).

Les métros Sherbrooke, Mont-Royal et Laurier (ligne orange) sont les plus proches pour y accéder.

Le Sud-Ouest et l’Ouest

Le secteur Sud-Ouest attire de plus en plus de jeunes en raison de sa proximité avec le fleuve et des loyers abordables. Les quartiers de Verdun, avec sa promenade Wellington sertie de nombreux commerces, et Saint-Henri, près du marché Atwater, symbolisent ce nouvel essor. Griffintown, un des plus vieux quartiers de la ville, est lui aussi en plein renouveau, ses anciennes usines laissant place à une grande variété d’habitations, notamment des lofts et de grands logements familiaux. L’ouest de l’île est constitué majoritairement de villes autonomes et anglophones comme Dorval, Pointe-Claire et Pierrefonds.

Les stations de métro Lionel-Groulx (ligne orange) et De l’Église (ligne verte) permettent d’accéder au quartier Sud-Ouest.

Mercier—Hochelaga-Maisonneuve

À l’est de la ville, cet ancien quartier ouvrier en pleine mutation abrite sur son territoire quelques sites phares de la métropole, notamment l’immense parc Maisonneuve, le Jardin botanique et le Parc olympique. On y trouve une grande variété de commerces, notamment sur la promenade Ontario, une des artères incontournables, mais aussi de nombreux équipements et infrastructures pour la culture et les loisirs. Le coût des logements y est généralement plus abordable que dans d’autres secteurs de la métropole, même si la revitalisation de ce quartier populaire a entraîné une hausse des loyers.

Situé à moins de 15 km du centre-ville, il est desservi par neuf stations de métro situées sur la ligne verte, dont la station Pie-IX.

Outremont

Chic et résidentiel, avec ses belles et imposantes demeures, le quartier Outremont s’avère aussi très familial, comme en attestent les nombreux parcs et aires de jeux. Environ 40 % des ménages ont des enfants et plus de la moitié sont propriétaires. On y trouve aussi une grande variété de restaurants et de boutiques raffinées, notamment sur les rues Bernard, Van Horne et Laurier Ouest, très recherchées. Le collège français Stanislas (privé), le Théâtre Outremont et l’École de musique Vincent-d’Indy ont également élu domicile dans ce secteur, qui compte une importante communauté juive orthodoxe. Le yiddish est d’ailleurs la langue non officielle la plus parlée à la maison. La France et les États-Unis, avec respectivement 1 300 et 740 personnes en 2016, sont en tête des pays d’origine des immigrants, qui représentent 25 % de la population de l’arrondissement.

On y accède par la station de métro Outremont (ligne bleue).

Rosemont—La Petite-Patrie

Les rues Beaubien et Saint-Hubert (avec sa célèbre Plaza), ou encore la promenade Masson, sont quelques chemins qui font l’authenticité de cet arrondissement comptant une centaine de commerces de proximité. Dans la Petite Italie, les boutiques et cafés typiques, de même que le marché Jean-Talon, le plus vaste marché d’alimentation de la métropole et l’un des plus importants d’Amérique du Nord, figurent parmi les icônes de ce territoire à la personnalité authentique. On y trouve aussi le cinéma Beaubien, un cinéma à l’ancienne qui projette des documentaires et des œuvres de répertoire, et de nombreux parcs et espaces verts. Quelque 31 000 familles résident dans ce secteur offrant un large choix de propriétés (unifamiliales, duplex ou triplex).

Les métros Rosemont, Beaubien (ligne orange) et Jean-Talon (lignes orange et bleue) sont les plus indiqués pour y accéder.

Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension

À l’instar de Côte-des-Neiges, Villeray–Saint-Michel–ParcExtension dévoile un visage multiethnique. Ce quartier en plein essor se déploie autour du parc Jarry, l’un des plus grands de Montréal, accolé au stade IGA, théâtre de la Coupe Rogers (tennis). La portion de la rue De Castelnau, comprise entre la rue Saint-Denis et le boulevard Saint-Laurent, exhale une agréable vie de quartier avec ses cafés, petites boutiques et trottoirs colorés. Comptant 155 espaces verts, dont 61 parcs et 7 jardins communautaires, cet arrondissement conviendra aux amateurs de verdure. Les familles apprécieront la présence de nombreux établissements d’enseignement (39) et d’infrastructures sportives et de loisirs, de même que les loyers plus abordables qu’au centre-ville. Près de 40 % des ménages qui y vivent ont des enfants. Hydro-Québec et le Cirque du Soleil, deux piliers de l’économie québécoise, y sont par ailleurs implantés.

Les métros les plus proches sont Beaubien et Jarry (ligne orange), ainsi que De Castelnau et Parc (ligne bleue).

Westmount

Cette ville à majorité anglophone se distingue par sa forte concentration de résidences cossues. Les loyers demeurent élevés dans ce quartier situé sur le flanc ouest du mont Royal, qui abrite une des populations les plus riches du pays. De nombreux parcs et terrains de jeux sont situés sur le territoire de la ville, qui compte environ 21 000 habitants (en 2017). On y trouve aussi le Collège Dawson, le plus important cégep anglophone au Québec.

Proche du centre-ville de Montréal, Westmount est accessible par la station Atwater (ligne verte).

Couronne Nord

La Couronne Nord, aussi appelée Rive-Nord, regroupe une vingtaine de municipalités réparties entre deux régions (Laurentides et Lanaudière) :

  • Laurentides : Mirabel, Deux-Montagnes, Oka, SaintEustache, Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Blainville, Boisbriand, Boisdes-Filion, Lorraine, Rosemère, Sainte-Anne-des-Plaines, Sainte-Thérèse.
  • Lanaudière : Mascouche, Terrebonne, Charlemagne, L’Assomption, Repentigny, Saint-Sulpice, L’Épiphanie.

La banlieue nord attire de nombreuses jeunes familles séduites par des logements plus grands et moins chers qu’à Montréal. Les couples avec enfants constituent d’ailleurs la majorité des ménages dans cette vaste zone réputée également pour son activité commerciale. Les maisons comprennent généralement un jardin et/ou une piscine.

La qualité de vie est l’autre atout de ces villes calmes et sécuritaires, situées à la fois près du centre économique et à proximité des principaux attraits naturels et touristiques. Les habitants privilégient en majorité la voiture pour se rendre au travail (prévoyez environ 45 minutes pour rejoindre le centre-ville de Montréal), suivie du train et du covoiturage.

Couronne Sud

La Couronne Sud comprend les municipalités suivantes : Beauharnois, Belœil, Calixa-Lavallée, Candiac, Carignan, Chambly, Châteauguay, Contrecoeur, Delson, Hudson, L’Île-Cadieux, L’Île Perrot, La Prairie, Léry, Les Cèdres, McMasterville, Mercier, Mont-Saint-Hilaire, Notre-Dame-del’île-Perrot, Otterburn Park, Pincourt, Pointe-des-Cascades, Richelieu, Saint-Amable, Saint-Basile-le-Grand, SaintConstant, Saint-Isidore, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Lazare, Saint-Mathias-sur-Richelieu, Saint-Mathieu, Saint-Mathieude-Beloeil, Saint-Philippe, Sainte-Catherine, Sainte-Julie, Terrasse-Vaudreuil, Varennes, Vaudreuil-Dorion, Vaudreuilsur-le-Lac, Verchères.

À l’instar de la Couronne Nord, la qualité de vie, les loyers raisonnables et les logements plus grands incitent de nombreuses familles à s’y établir. On y trouve une grande variété d’habitations accessibles à tous les budgets, de la maison unifamiliale au condo, en passant par les édifices à logements. La voiture reste le moyen de transport favori pour aller travailler, devant le train et le vélo.

Autres articles
Magasins, marchés et achats à Montréal

Petit cours abrégé pour « faire votre épicerie »

Montréal en quelques mots

La ville de Montréal en quelques chiffres.