En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 14 mai 2019

Les clés pour réussir son expatriation au Québec

réussir expatriation travail expérience installation québec

Ça y est, vous venez de franchir le pas et vous voici enfin au Québec ! Oui, mais maintenant ? Pas de panique, pour bien vivre cette expérience, voici des conseils pour relever avec succès les nouveaux défis qui s’offrent à vous en tant qu’expatrié.

1. Une organisation sans faille

L’organisation sera le maître mot pour réussir votre expatriation, dès lors que toutes les démarches sont concernées. Et cela commence avant le départ ! Assurez-vous en effet d’avoir pris toutes les dispositions nécessaires concernant les démarches avant de vous expatrier : résiliation de vos différents contrats en respectant les préavis, notification de votre départ auprès de votre centre d’impôts ou caisse d’assurance maladie… et profitez de l’occasion pour faire un bilan de santé avec votre généraliste.

2. Découvrir son nouvel environnement

Pour se sentir chez soi, rien de tel que d’apprendre à connaître son nouvel environnement. Renseignez-vous sur la culture et l’histoire du Québec, avant de vous expatrier. Une fois sur place, vous pourrez partir à la découverte du patrimoine historique et culturel du Québec : musées, monuments, festivals culturels, activités de loisirs, mais aussi en allant déguster des plats traditionnels dans des restaurants (essayez la poutine ou bien les queues de castor pour un dépaysement garanti !) ou tout simplement en flânant dans les rues de votre ville pour vous imprégner de l’atmosphère ambiante. Voilà de quoi vous familiariser avec votre région d’accueil en douceur.

3. Rester positif

Une expatriation est une aventure excitante, qui s’accompagne de hauts et de bas. Soyez-y préparé pour bien les affronter. Dans un premier temps, vous serez fasciné par la nouveauté, la découverte. À cette phase de lune de miel succède en général une période de désillusion liée à la confrontation aux différences culturelles et à l’éloignement de vos habitudes précédentes. Cette période est celle où vous prendrez vos repères afin de passer à l’étape d’adaptation et d’intégration, et commencer à apprécier pleinement votre nouvelle vie.

4. S’adapter aux coutumes locales

L’adaptation aux différences culturelles sera ainsi décisive. Vous pourrez ainsi lors des premiers mois être surpris par certaines coutumes. Par exemple, même si vous maîtrisez le français, vous pourrez être déconcerté par des idiomatismes : « bon matin » est couramment utilisé pour dire « bonjour », le dîner fait référence au déjeuner, « écœurant » en québécois est l’équivalent d’« excellent » en français. Vous pourrez ainsi faire face à des quiproquos ! Avec un peu de pratique, vous serez complètement familiarisé à ces expressions et nous parions même que vous finirez par adopter de nombreuses coutumes québécoises : manger plus tôt le soir, se déchausser avant d’entrer chez quelqu’un, serrer la main uniquement lors de la première rencontre, etc.

5. Rencontrer du monde

Pour bien vivre son expatriation, il sera enfin capital de bien vous entourer. À votre arrivée, vous devrez vous recréer un nouveau cercle social : les réseaux sociaux, et notamment les groupes d’expatriés sur Facebook ou Expat.com, pourront vous aider pour une première prise de contact. Sortez de votre zone de confort et n’hésitez pas à rencontrer du monde : cafés, bars, événements qui rythment l’année tels que les Francofolies, le Festival international de jazz de Montréal, le Festival des montgolfières de Gatineau, ou encore les rencontres dédiées aux expatriés. Les Québécois sont chaleureux, sortez et allez à leur rencontre !

Auteur : Expat.com

Site dédié à la mobilité internationale, un réseau d'échange et d'entraide pour celles et ceux qui vivent ou souhaitent vivre à l'étranger.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

Dans sa cuisine, Jérémie Jean-Baptiste aime combiner parfums et saveurs, et il en va de même pour sa vie. De ses racines martiniquaises, son vécu français et son immigration québécoise, il a concocté une recette d’intégration culturelle unique.

Publié le : 13 septembre 2019

À la veille des élections fédérales, qui auront lieu le 21 octobre prochain, voici un tour d’horizon des spécificités du système politique canadien et des principaux enjeux à venir.

Publié le : 24 septembre 2019